Radouan Mriziga [MA/BE]

Tafukt

Tafukt
Tafukt

08.05 – 11.05.2020

Racisme, colonialisme, antisémitisme et nationalisme : au XIXe siècle, tous ces ismes jouaient déjà un rôle dans le façonnement de la société. Toute forme de connaissance indigène ou populaire qui ne concordait pas avec le cadre de réflexion « civilisé » était immanquablement mise hors-jeu. Ces récits aujourd’hui estompés influencent néanmoins encore à ce jour notre rapport au monde.

Tafukt/The Sun/Athena est un solo de danse et le premier volet d’une trilogie qui se focalise sur la sémantique et les mythologies des Imazighen, les populations indigènes de l’Afrique du Nord. Au cœur de laquelle, on retrouve trois déesses qui relient la culture et les histoires : Nithe, Tanit et Athéna. Le lac Triton, situé dans la Libye actuelle serait le lieu de naissance d’Athéna avant que les Grecs ne l’adoptent de l’autre côté de la Méditerranée. En sondant les théories de la connaissance, des taches aveugles de l’histoire apparaissent. Comment remettre en question le canon actuel ? La performance peut-elle être un outil de résistance ? Avec Tafukt, Radouan Mriziga souhaite créer un espace de réflexion sur le passé permettant de parvenir à un avenir plus inclusif.

• Le chorégraphe et danseur Radouan Mriziga a suivi une formation de danse à Marrakech et en Tunisie. Il a poursuivi son parcours à PARTS à Bruxelles. Depuis 2014, il est soutenu par le centre nomade des arts Moussem. Il est actuellement artiste en résidence au Kaaitheater.


concept, choreography & scenography Radouan Mriziga | dance/performance Maïté Jeannolin | costume design Lila John | music & sound design TBA | light design TBA | dramaturgy Esther Severi | Amazigh research support Hajar Ibnouthen | production A7LA5 | management promotion & distribution Something Great | co-production Kaaitheater, Kunstenfestivaldesarts, Moussem Nomadisch Kunstencentrum, PACT Zolverein, Alkantara

Sujets apparentés

Radouan Mriziga

8.2

danse

8.2
8.2

danse

sa 26.10.19

Radouan Mriziga s’inspire d’un ancien amour : la musique rap. Avec sept jeunes danseurs, il se plonge dans tout ce qui rend le rap unique : le rythme, le flow, les postulats et les gestes, l’histoire des grands maîtres jusqu’à Kendrick Lamar. 8.2 tente de saisir la quintessence d’un style musical qui transcende les modes et les générations et ne cesse de se réinventer.