Rosas [BE] Anne Teresa De Keersmaeker, Louis Nam Le Van Ho, Alain Franco

Zeitigung

Zeitigung
Zeitigung

09.11 – 18.11.2017

Anne Teresa De Keersmaeker et le pianiste Alain Franco unissent une fois de plus leurs forces. Leur spectacle Zeitung de 2008 – une quête du domaine essentiel où la musique et la danse se touchent – constitue le point de départ d’une nouvelle création, avec Louis Nam Le Van Ho comme troisième créateur.

Le jeune chorégraphe et danseur part de son propre vocabulaire gestuel pour le confronter à celui de De Keersmaeker. À travers les corps de huit jeunes danseurs et un piano à queue – auquel Alain Franco joue sur scène –, ils déplacent littéralement le matériau dansé et les choix musicaux d’il y a dix ans vers le présent.

L’évolution de l’harmonie dans l’histoire de la musique demeure le fil conducteur de Zeitigung : Bach, Schönberg, Brahms et Anton Weber croisent les principes géométriques et les improvisations dans la chorégraphie.

« Zeitigung » ou tout le bonheur de danser - pur moment de joie et d’énergie. - La Libre

La nouvelle génération de Rosas réinvente Zeitung - un reportage de l'RTBF

ATDK donne sa pièce "Zeitung" en partage - un entretien avec Anne Teresa De Keersmaeker, Alain Franco et Louis Nam Le Van Ho dans La Libre

L’art de faire revivre une œuvre éphémère - un entretien avec Anne Teresa De Keersmaeker, Alain Franco et Louis Nam Le Van Ho dans Le Soir


concept Anne Teresa De Keersmaeker, Alain Franco, Louis Nam Le Van Ho | choreography part 1: Anne Teresa De Keersmaeker, part 2: Louis Nam Le Van Ho | piano Alain Franco | music Johann Sebastian Bach, Anton Webern, Arnold Schönberg | created with and danced by Lav Crnčević, José Paulo dos Santos, Bilal El Had, Frank Gizycki, Robin Haghi, Louis Nam Le Van Ho, Luka Švajda, Thomas Vantuycom | lighting design Anne Teresa De Keersmaeker, Luc Schaltin | costumes Anne-Catherine Kunz | production Rosas, De Munt/La Monnaie

Sujets apparentés

Matinee Kadee

Les petits compositeurs (0-12 ans)

workshop

Les petits compositeurs (0-12 ans)
Les petits compositeurs (0-12 ans)

production

di 12.11.17

De Muziekboom stimule les jeunes enfants dans leur développement musical. Pendant cet atelier, ils s’attellent à la musique avec leur propre corps, comme si c’était un instrument. Ensuite viennent les véritables instruments. Au moyen d’une partition, il crée une propre composition. Et ils peuvent l’emporter à la maison, pour continuer à s’exercer !

Anne Teresa De Keersmaeker, Jean-Guihen Queyras/Rosas

Mitten wir im Leben sind - Bach 6 Cellosuiten

danse

Mitten wir im Leben sind - Bach 6 Cellosuiten
Mitten wir im Leben sind - Bach 6 Cellosuiten

production

sa 23.09 - me 27.09.17

Trois danseurs et deux danseuses – parmi lesquels Anne Teresa De Keersmaeker en personne – adaptent, interrogent et dansent les six suites pour violoncelle de Bach qu’interprète le violoncelliste de renommée internationale, Jean-Guihen Queyras. Leur architecture ingénieuse, leur rythmique dansante et leur beauté intemporelle continuent à fasciner jusqu’aujourd’hui.

Salva Sanchis & Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas

A Love Supreme

danse

A Love Supreme
A Love Supreme

production

me 06.06 - di 10.06.18

En 2017, Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker ont retravaillé A Love Supreme avec quatre jeunes danseurs. Le spectacle résolument énergique était l’un des sommets de la saison passée et a d’emblée été sélectionné pour le Theaterfestival. Abandonnez-vous une fois de plus avec les danseurs à l’ode spirituelle de Coltrane au divin amour !

Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas

Achterland

danse

Achterland
Achterland

production

je 12.04 - di 15.04.18

Achterland tient une place décisive dans le parcours d’Anne Teresa De Keersmaeker : premier de ses essais, en 1990, pour une plus grande implication des musiciens dans la dynamique scénique. C’était la première fois, par ailleurs, que la chorégraphe concevait un matériel spécifiquement masculin. Minimalisme et féminité, les mots de passe de naguère, se transformaient lentement, se déportant vers un no man’s land radical où l’on se joue des frontières en brouillant les signes.