#bignames

Les grandes pointures à l’oeuvre

Faustin Linyekula/NTGent

Histoire(s) du théâtre II

théâtre danse

Histoire(s) du théâtre II
Histoire(s) du théâtre II

théâtre

ve 13.03 - sa 14.03.20

Zaïre, 1974. Muhammad Ali remporte le match du siècle contre George Foreman. Mobutu Sese Seko fonde le Ballet national du Zaïre. Avance rapide vers 2019. Faustin Linyekula crée un spectacle dans lequel il réfléchit aux moments clés de l’histoire du théâtre. Avec trois membres du Ballet National Congolais et les acteurs Papy Maurice Mbwiti et Oscar van Rompay, il se penche sur ce que le jeune État congolais aurait pu être.

Boris Charmatz

infini

danse

infini
infini

danse

me 25.03 - sa 28.03.20

Depuis des siècles, les danseurs comptent leur pas jusqu’à 4, 6 ou 8. Et s’ils comptaient jusqu’à l’infini ? Boris Charmatz : « J’ai toujours détesté compter en dansant. Dans cette pièce, nous comptons, parlons et chantons pour danser, mais surtout pour mieux divaguer. » Dans un monde de plus en plus esclave d’algorithmes, Charmatz offre un moment d’infini.

Tristero

Iemand van ons

théâtre

Iemand van ons
Iemand van ons

théâtre

je 26.03 - me 01.04.20

Pour ce remake de la production Iemand van ons (2005), Tristero mobilise une distribution chevronnée, pas née de la dernière pluie. Reinhilde Decleir, Mark Verstraete, Janine Bischops, Bob De Moor, Kristin Arras et Kris Smet partagent un gigantesque lit et y parlent de politique, d’amour et de la vie. Avec un sens de l’humour percutant, ils se sondent, s’écoutent, s’agitent et font tomber les masques.

Gorges Ocloo

Moby Dick

musique théâtre

Moby Dick
Moby Dick

musique

sa 04.04.20

Pour cette adaptation de Moby Dick, Gorges Ocloo a fait appel à Ben Okri. Celui-ci a revisité le texte qui devient un récit magique réaliste sur le fossé entre haut et bas, riche et pauvre. Sur scène, Josse De Pauw et la soprano Nobulumko Mngxekeza-Nziramasanga interprètent ensemble un opéra jazzy dynamique sur la nécessité d’un rapprochement entre les êtres humains dans une société toujours plus polarisée.

Jonathan Burrows

Rewriting

danse lecture performance

Rewriting
Rewriting

danse

ve 24.04 - sa 25.04.20

De quoi se compose la pratique de la chorégraphie ? Dans Rewriting, Jonathan Burrows tente – parfois avec hésitation, d’autres fois avec exubérance – de cartographier le terrain inconnu qu’est la chorégraphie. Face au modèle dominant, qui prétend qu’un bon spectacle est le résultat d’une idée forte, Burrows propose une pratique lente d’accumulation plutôt fortuite de significations qui surgissent pendant le travail.

Maatschappij Discordia & de Roovers

Liebe Jelinek

théâtre

Liebe Jelinek
Liebe Jelinek

théâtre

me 29.04 - je 30.04.20

En quête de compréhension de l’amour, Maatschappij Discordia se plonge dans les écrits d’Elfriede Jelinek. Là où Marguerite Duras les emmenait la saison passée dans la tentative de toute une vie de mettre en paroles une première expérience amoureuse, Discordia se heurte d’emblée à de la provocation chez Jelinek. Quelle image l’écrivaine – une championne dans la mise à nu des clichés – brosse-t-elle de l’amour ?

Anne Teresa De Keersmaeker/Rosas & Ictus

Rain (live)

danse musique

Rain (live)
Rain (live)

danse

ve 15.05 - me 20.05.20

Rain (2001) est l’une des plus électrisantes productions d’Anne Teresa De Keersmaeker, écrite sur Music for 18 Musicians de Steve Reich. Sept femmes et trois hommes s’abandonnent à une irrépressible énergie collective qui les connecte l’un à l’autre, réseau bouillonnant où se partagent le souffle, la vitesse, et cette étrange amitié qui ne peut naître qu’au-delà de la fatigue. En 2016, une nouvelle distribution a repris Rain au Cirque Royal.

Encyclopédie de la parole

Suite n° 4

théâtre musique

Suite n° 4
Suite n° 4

théâtre

ma 19.05 - di 24.05.20

Dans la première partie de Suite n° 4, des voix reconnaissables et anonymes se superposent comme si elles provenaient d’espaces acoustiques différents. Dans la seconde partie, huit musiciens d’Ictus accompagnent les voix. Le collectif français Encyclopédie de la parole présente un spectacle sur l’absence, comme un opéra sans chanteurs ou un théâtre sans comédiens. Cent cinquante minutes durant, le spectacle nous fait traverser mille situations concrètes en plus de trente langues.

Daniel Linehan

sspeciess

danse

sspeciess
sspeciess

danse

ve 12.06 - sa 13.06.20

Daniel Linehan crée une chorégraphie dans laquelle lumière, scénographie, costumes, mouvements et musique occupent successivement l’espace central pour ensuite s’estomper et céder la place aux autres. Ce mouvement perpétuel d’émergence et de disparition constitue un jeu dans lequel des éléments passés inaperçus attirent soudain l’attention, menant à des moments inattendus et à un sentiment de surprise.

Meg Stuart/Damaged Goods

Celestial Sorrow

danse performance

Celestial Sorrow
Celestial Sorrow

danse

me 24.06 - sa 27.06.20

Pour Celestial Sorrow, Meg Stuart collabore pour la première fois avec l’artiste plasticien indonésien Jompet Kuswidananto. Partant de souvenirs collectifs et de traumatismes fictifs, le duo crée un univers de lumière et de mouvement, habité par trois performeurs et deux musiciens. La première du spectacle a eu lieu en 2018 aux Kaaistudio’s et se déplace pour cette reprise sur la scène du Kaaitheater.

Christian Rizzo

une maison

danse

une maison
une maison

danse

je 20.02 - ve 21.02.20

Sur une scène couverte d’une épaisse couche de terre et baignée sous une galaxie de traits de lumière sont rassemblés 14 danseurs d’âges et de parcours différents. Dans un flux continu de mouvements d’un corps à l’autre, le groupe, qui évolue de manière constante vers une apothéose sauvage, est régi par une expérience tactile qui partage solitude et fiction : comment peut-on être en groupe et néanmoins seul ?

Kris Verdonck / A Two Dogs Company

Act

théâtre installation

ACT. Johan Leysen plays Beckett
ACT. Johan Leysen plays Beckett

théâtre

je 13.02 - sa 15.02.20

Cette soirée Beckett nous offre un surprenant brassage de formes : un monologue par Johan Leysen ; une conférence vidéo du philosophe et mathématicien Jean Paul Van Bendegem ; et une scénographie performative, un paysage possible pour un texte de Beckett. Avec ce parcours, l’homme de théâtre Kris Verdonck explore la fascination qu’il partage avec Beckett pour la technologie et le conflit qui va crescendo entre l’homme et la machine.

tg STAN & Kloppend Hert

Move (on)

théâtre

Move (on)
Move (on)

théâtre

je 13.02 - sa 15.02.20

Les fondements de Move (on) sont, entre autres, les dialogues du comédien anglais Dennis Kelly, un grondement sourd qui exprime le sentiment de malaise de notre société au-dessus duquel s’élèveront des voix comme celle de personnages de l’écrivain égyptien Alaa El Aswani. Les voix s’entremêlent à des textes du poète palestinien Mahmoud Darwish ou de l’auteur dramatique syrien Saadallad Wannous, des flambées d’espoir sauvage et en même temps des expressions d’impuissance collective.