Michiel Soete / Globe Aroma [BE]

CAPSAICIN

CAPSAICIN
CAPSAICIN

21.12 – 23.12.2016

Un piment très fort

CAPSAICIN, c’est cette sensation après avoir mangé un piment fort: ça brûle, pique, démange et hurle dans le corps. Ce qui était d’abord invisible et inodore devient si intensément présent qu’on pense que ça ne passera jamais, comma la douleur des souvenirs refoulés et des désirs inexprimés. Dans CAPSAICIN, un groupe de personnes essaie frénétiquement de prendre un nouveau point de départ. Avec résolution, ils cherchent à percer une structure, relancer un système. Ils veulent semer dans nos pensées un virus qui, comme le piment, se prononce et fleurit lentement, jusqu’à acquérir l’effet le plus puissant imaginable.

CAPSAICIN est une tempête visuelle, une fabulation enflammée autour du bâtir et du reconstruire, des ravages et des ruines, entre mythe et réalité. Un spectacle mystérieusement absurde de Globe Aroma et Michiel Soete, avec la participation d’une vingtaine de comédiens. En sept langues.

• Le jeune créateur de théâtre Michiel Soete vit et travaille à Bruxelles. Depuis qu’il a achevé ses études au RITCS, il a déjà travaillé avec, entre autres, Theater Antigone, Jozef Wouters et Nele Vereecken. Il se sert d’un langage théâtral très visuel pour déchiffrer des dystopies. L’atelier socio-artistique Globe Aroma stimule les rencontres dans la ville, permet aux uns de découvrir la richesse de la culture des autres, et crée des opportunités pour les réfugiés et primo arrivants dotés de talents artistiques.

There's more

« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »

une interview avec Michiel Soete et Marlies Jacques

« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »
« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »

Entretien

me 21.12.16

Lorsque je rejoins Michiel Soete et Marlies Jacques autour de la table pour un café du matin, il reste à peine trois semaines avant la première du spectacle CAPSAICIN. On peut sentir monter la tension, mais les grandes lignes s’installent peu à peu. Ils ne sont en tout cas pas en manque de matériau. « Avec vingt-cinq acteurs, cela n’a rien d’étonnant bien sûr », explique Michiel en riant. Voici déjà quatre éléments incontournables.