Tristero [BE]

Leave a comment

Leave a comment
Leave a comment

27.10 – 29.10.2016

Six milliards de vidéos

Chaque seconde, une heure de matériel vidéo est postée sur YouTube : cela représente une décennie par jour. Quotidiennement, nous visionnons six milliards de ces vidéos. Nous distribuons des like et des dislike et publions surtout beaucoup de commentaires. Ou de commentaires sur des commentaires et de préférence de manière anonyme.

Tristero joue à présent une sélection de ces commentaires. Les discussions provenant de cet « exutoire numérique » se transforment souvent en torrents d’insultes et en ergotages sur l’orthographe. Mais on rencontre tout aussi bien des conversations sensées, drôles et tristes. Guidé par ces commentaires, Tristero creuse des thèmes fondamentaux, comme la fragilité de l’art et la liberté d’expression. Ce qui en découle est un portrait acerbe, parfois déconcertant de la communauté YouTube mondiale.

• Tristero est le collectif de théâtre bruxellois autour de Kristien De Proost, Youri Dirkx et Peter Vandenbempt. Partageant une longue histoire avec le Kaaitheater, ils sont garants de comédies caustiques, de dramaturgie contemporaine, de pantomime ou d’un brassage de tout cela. Ce n’est pas la première fois que du matériau trouvé est le point de départ d’une spectacle, comme dans The Search Project et Iemand van ons.


van en met Cédric Coomans, Kristien De Proost, Youri Dirkx, Pierre Sartenaer, Peter Vandenbempt, Mélanie Zucconi | concept Peter Vandenbempt | video, techniek Hans Meijer en Mathias Ruelle | fotografie Alice Piemme | productie Tristero | coproductie Kaaitheater

There's more

Kunst en frustraties op het internet

een interview met Tristero-leden Youri Dirkx en Peter Vandenbempt

Kunst en frustraties op het internet
Kunst en frustraties op het internet

article

ma 25.10.16

Naar aanleiding van hun nieuwste voorstelling Leave a comment, ging het Kaaitheater in gesprek met Peter en Youri van Tristero, over internet, frustraties en Youtube. “Internet is net als het carnaval: een moment waarin iedereen zich met een masker anoniem maakt en alle remmen worden losgelaten.”