#energizeme

Ils hissent l’énergie à un niveau supérieur

Tibaldus & Toneelhuis

Het Huwelijk

théâtre

Het Huwelijk
Het Huwelijk

production

me 28.11 - je 29.11.18

La saison passée, Tibaldus a présenté au Kaaitheater le spectacle énergique Yvonne, prinses van Bourgondië d’après Witold Gombrowicz. À présent, le collectif met en scène une deuxième pièce de l’auteur polonais. Tibaldus accentue la musicalité de la pièce de Gombrowicz en reliant les motifs textuels à des mélodies de polyphonies flamandes. Une fois de plus, ils nous livrent un regard surprenant sur un répertoire bien à eux !

Femke & Lander Gyselinck

FLAMER

danse musique

FLAMER
FLAMER

production

je 29.11 - ve 30.11.18

Pour leur première création commune, danseuse Femke en percussionniste Lander Gyselinck (STUFF.) procèdent à un échange de leur métier. Lander danse (musicalement) et Femke chante (de manière dansante) jusqu’à ce que le tout devienne flou et se fonde. Wannes, frère aîné et dramaturge, surveille le tout du coin de l’œil. Une affaire de famille !

Pepe Elmas Naswa

Dans la peau de l’autre

danse

Dans la peau de l’autre
Dans la peau de l’autre

production

sa 15.12 - di 16.12.18

Août 2016, une kermesse populaire quelque part à Kinshasa. Le jeune chorégraphe Pepe Elmas Naswa regarde plein d’admiration une danse de serpent exécutée par un groupe d’enfants de la rue et d’enfants de gangs. Ensuite, il les convainc d’apprendre la danse à un groupe de danseurs contemporains lors d’un atelier. Ce fut le point de départ de Dans la peau de l’autre.

Meg Stuart / Damaged Goods

Built to Last

danse

Built to Last
Built to Last

production

sa 19.01 - di 20.01.19

Cinq performeurs voyagent à travers l’histoire – et peut-être l’avenir – de la danse. Comment peut-on aujourd’hui croire en des valeurs éternelles et l’universalité ? L’obsolescence programmée des objets vise à réduire leur durée de vie, de même que nous souhaitons sans cesse nous redécouvrir. Dans Built to Last (2012), Meg Stuart utilisait pour la première fois de la musique classique existante.

Jan Lauwers & Needcompany

Begin the Beguine

théâtre

Begin the Beguine
Begin the Beguine

production

ma 29.01 - me 30.01.19

Deux hommes – tous deux en quelque sorte prisonniers – souhaitent se laisser aller une dernière fois. Begin the Beguine est le dernier texte qu’ait écrit le cinéaste culte John Cassavetes. Cette allégorie d’une noirceur absolue sur l’amour et la mort est restée plus de 25 ans au fond d’un tiroir des ayants droit de Cassavetes. Jusqu’à ce que la maison d’édition allemande S. Fischer Verlag a invité Jan Lauwers à assurer la mise en scène de ce chef-d’œuvre.

Philippe Quesne

Crash Park

théâtre

Crash Park
Crash Park

production

ve 22.02 - sa 23.02.19

L’idée de l’île comme espace de tous les possibles constitue depuis la nuit des temps une source d’inspiration pour les écrivains et les artistes. Elle peut être le théâtre d’épopées ou de mises à l’épreuve. D’utopies ou de dystopies, ou de circonstances intermédiaires. Avec Crash Park, Philippe Quesne crée sa propre robinsonnade haute en couleur, peuplée de créatures surprenantes.

Schwalbe

Werk #8: Nieuw Werk

performance

Werk #8: Nieuw Werk
Werk #8: Nieuw Werk

production

me 03.04 - je 04.04.19

Par la présente, nous avons le plaisir de vous inviter à notre Nouvelle Création qui n’existe pas encore à l’heure qu’il est, mais sommeille dans un lieu invisible et intime, doit encore être créé et cherche en ce moment les mots précis pour se présenter à vous.

deufert&plischke

Just in Time (Letters to Dance)

danse

Just in Time (Letters to Dance)
Just in Time (Letters to Dance)

production

sa 27.04.19

deufert&plischke viennent à Bruxelles pour collectionner trois semaines durant des « Lettres à la danse ». En clôture du projet, ils invitent tout le monde à se joindre à un Bal populaire. Les mouvements de danse favoris qu’ils auront réunis constituent le point de départ d’une chorégraphie collective. Mais il y aura également de la musique interprétée en direct, des démonstrations de danse inattendues, et des lectures en public de « lettres à la danse ».

Mette Ingvartsen

to come (extended)

danse

to come (extended)
to come (extended)

production

ve 16.11 - sa 17.11.18

Publicités, films, internet : nous sommes constamment entourés d’images de corps sexués. Dans to come (extended) quinze performeurs cherchent le rapport entre la liberté sexuelle individuelle et la sexualité en tant qu’expérience collective. L’objectif central consiste à remettre en question l’excitation et l’orgasme – parfois sous forme de ralenti surprenant, d’autre fois d’accélération hyper dynamique.