#bignames

Les grandes pointures à l’oeuvre

Jérôme Bel

Rétrospective

film talk

Rétrospective
Rétrospective

film

je 07.11.19

Jérôme Bel jette un regard subjectif sur ses travaux précédents. Remontant le fil de ses archives vidéo, il en distille des extraits de ses spectacles les plus significatifs pour reconstituer, à travers un montage minutieux, le déploiement de sa réflexion sur la danse. En se concentrant sur le nouage entre danse et politique, il fait mieux ressortir les préoccupations centrales. Après la projection suit une longue discussion avec le chorégraphe.

BL!NDMAN

Arsenal

musique film

Arsenal
Arsenal

musique

ve 20.10.17

Exactement cent ans après la révolution d’Octobre, Eric Sleichim et BL!NDMAN [strings] dotent le légendaire Arsenal du réalisateur Aleksandr Dovjenko d’une nouvelle bande sonore. Arsenal est considéré, à raison, comme l’un des chefs-d’œuvre révolutionnaires du cinéma soviétique, au même titre que Le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein.

Nature Theater of Oklahoma

Life and Times – Episodes 7 - 8

film

Life and Times – Episodes 7 - 8
Life and Times – Episodes 7 - 8

film

di 18.12.16

L’épopée magistrale Life and Times approche de son épilogue. Le récit de la vie de Kristin Worrall se poursuit dans deux films, qui s’enchaînent dans un spectacle marathon. Episode 7 rend hommage à Citizen Kane et aux conventions cinématographiques hollywoodiennes des films en noir et blanc. Episode 8 change de cap et opte pour un film en couleur et en Cinémascope avec de vastes plans séquence ininterrompus. Une connaissance des épisodes précédents n’est pas indispensable : un petit journal, comme ceux qu’on reçoit au cinéma, les résume.

Steve Paxton & Walter Verdin

Goldberg Variations 1-15 & 16-30

film

Goldberg Variations 1-15 & 16-30
Goldberg Variations 1-15 & 16-30

film

je 17.11.16

Les improvisations du chorégraphe états-unien Steve Paxton sur les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach sont inoubliables pour tous ceux qui les ont un jour vues. Paxton a commencé ce projet en 1984 et y a mis fin en 1992. Dix jours durant, le vidéaste belge Walter Verdin a suivi les mouvements improvisés de Paxton. Des treize heures de rushes, il monte et réalise un impressionnant film de 54 minutes.