BELGIAN PREMIERE

Mette Ingvartsen

The Dancing Public

danse performance

The Dancing Public
The Dancing Public

danse

me 13.10 - ve 15.10.21

Dans The Dancing Public, Ingvartsen explore, suite à la pandémie, l’extase du mouvement lors de rassemblements sociaux. Son solo fait voler en éclats le confinement solitaire de 2020 avec un brassage de mouvements irrépressibles, de musique incessante, de mots et de chants aux rythmes effrénés. The Dancing Public est une fête de la danse, un concert de spoken word et une expression de frénésie physique allant jusqu’à l’épuisement. Quel est ce besoin d’excès et de mouvements que nos corps ressentent aujourd’hui ? Sommes-nous prêts à reprendre pleinement goût à la vie ?

Meg Stuart / Damaged Goods

CASCADE

danse performance

CASCADE
CASCADE

danse

je 02.09 - sa 04.09.21

Dans CASCADE, Meg Stuart et sept danseurs remettent les pendules à l’heure et reconfigurent des réalités alternatives. Oscillant au bord d’un monde qui disparaît à grande vitesse, ils se plongent dans une autre dimension. CASCADE est un abandon de soi inconditionnel à ce que nous ignorons de l'autre. Entrez dans cette chute libre au rythme du temps qui s’effrite !

Maria Jerez & Edurne Rubio

A nublo

performance

A nublo
A nublo

performance

ve 25.06 - sa 26.06.21

Selon une vieille tradition populaire espagnole, les villageois invoquaient directement le ciel nuageux pour écarter l’approche d’une tempête. A nublo ! Cette performance sans acteurs nous place dans l’œil du cyclone et au cœur d’une expérience sensorielle intense – dans un paysage à mi-chemin entre la scénographie d’un opéra et une vallée nuageuse, entre la géologie et un parc d’attractions. Les personnages qu’on y rencontre ne sont ni des humains ni des animaux, ni des monstres ni des dieux, mais plutôt : des phénomènes naturels.

Youness Atbane

Untitled 14 KM

performance installation

Untitled 14 KM
Untitled 14 KM

performance

me 23.06 - je 24.06.21

Untitled 14 KM explore de quelle manière le monde artistique contemporain établit des liens entre art et identité arabe. Youness Atbane met en scène une conversation entre différents personnages fictifs : un poète arabo-andalou, un directeur de musée d’art contemporain, un commissaire d’expositions et un artiste. Ces personnages essayent de monter une exposition qui analyse « le modernisme » par le biais d’écrits poétiques de l’époque d’al-Andalus et de quelques œuvres d’artistes arabes contemporains.