Savoir plus - Apparitions

La machine-fantôme d'Edison 

Par une froide matinée de décembre 1877, un jeune homme se présenta dans les bureaux de la revue Scientific American à New York. Sans cérémonie inutile, il installa une petite machine en face des rédacteurs, et l’actionna à l’aide d’une manivelle. A la stupéfaction générale, la machine déclara : « Bonjour. Comment allez-vous ? Je suis un phonographe. » Consternation. La machine avait parlé. Elle avait une voix.

Ce jeune homme, nommé Thomas Edison, avait inventé le premier instrument doté de l’inquiétante propriété de ressusciter une voix qui, en réalité, s’était déjà tue. Sa « machine- fantôme » pouvait extraire une voix du corps qui l’avait émise, et ultérieurement la ramener à la vie. Elle conservait la voix, au-delà même de la mort, et la ranimait indéfiniment. A la manière d’une âme errante.

Exactement 40 ans plus tard, ce même jeune homme, désormais grisonnant et respecté, faisait la couverture du Scientific American. Sous son portrait, un titre intriguant : « Ceux de l’au-delà – et pourquoi je cherche à communiquer avec eux ». Dans son interview, l’inventeur évoquait son « nécrophone » : « Je travaille depuis quelque temps à un instrument scientifique qui permettra à ceux qui ont quitté notre monde – aux morts, donc – de communiquer avec les vivants ».

L'obsession d'Edison pour les esprits et le lien singulier entre la technologie d'enregistrement du son et les phénomènes dits ‘occultes’ trouveront leur point culminant dans cet ultime projet qui l'occupera pendant les dix dernières années de sa vie: phonographier la voix des fantômes.

Voici l'histore intrigante qui a déclenché le project Apparitions.

Diederik Peeters & l'équipe d'Apparitions


 

Crédits detaillée 

Un spectacle de Diederik Peeters en collaboration avec Jonas Chéreau (interprète), Henri-Emmanuel Doublier (création lumière), Lieven Dousselaere (création musicale et sonore), Marion Le Guerroué (collaboratrice artistique et production), Jérôme Dupraz (robotique), Camille Bono / Thomas Riou (assistante en production), Christophe Hefti (design visuel), Danai Anesiadou (regard extérieur), Sara Manente (regard chorégraphique), Maxim Daish-Belay (voix), Antoine Defoort (conseils artistiques) Grégoire Blanc (Théréministe), Kevin Deffrennes et Laura Deschepper (administrateurs), Marine Thévenet (développement relations internationales),

Remerciements : Hans Bryssinck, Bart Capelle, Bram Coeman, Anna Czapski, Caroline Daish, Ivan Fatjò, Pierre George, Françoise Lebeau, Ursula K. Le Guin, Kate Mcintosh, Francis McKee, Corinne Petitpierre, Michael Portnoy, Marine Prunier, Clémence Rousseau, Benjamin Seror, George Van Dam, Kurt Vanhoutte, Ingrid Vranken & Agnès Quackels.

Production associée SPIN & L’Amicale

Soutenu par la Communauté Flamande (BE) et la ville de Rennes (FR)

Coproducteurs : Centre Pompidou (Paris/FR), Kunstencentrum BUDA (Courtrai/BE), Kunstencentrum NONA (Malines/BE), Schauspiel Leipzig (Leipzig/DE), le Vivat (Armentières/FR), le Vooruit (Gant/BE).

Soutiens pendant la création : La Bellone (Bruxelles/BE), De Brakke Grond (Amsterdam/NL), La Chartreuse (Villeneuve lez Avignon/FR), Far West (Penmarch/FR), Fructose (Dunkerque/FR), Impakt festival (Utrecht/L), Netwerk (Alost/BE), Playground festival (Louvain/BE), Superamas (Amiens/FR), Théâtre de Poche/Salle Ropartz (Hédé/Rennes/FR)

There's more

Diederik Peeters

Apparitions

théâtre

Apparitions
Apparitions
je 21.10 - ve 22.10.21

Diederik Peeters incarne un illusionniste, mais se perd rapidement dans ses propres tours de passe-passe. Au moyen d’illusions optiques datant du XIXe siècle, il insuffle vie à sa propre ombre et ressuscite des esprits du futur. Dans une sorte de délire visuel, des échos de Méliès ou Houdini se heurtent au XXIIe siècle. Les morts sont-ils vivants ici ? Et l’avenir se déroule-t-il simplement dans le présent ?