Robert Steijn [AT/NL]

Walk Into Nothingness

Walk Into Nothingness
Walk Into Nothingness

25.10 – 27.10.2017

Que se passe-t-il quand on s’imagine que le monde peut continuer sans soi ?
Comment vit-on la ville, les voitures, les passants, les magasins et les arbres qui poussent quand on devient soi-même toujours plus silencieux ?

 

La dernière promenade

Dans les monastères bouddhistes, on apprend par le biais de la méditation à contempler la vie à partir de sa propre condition de mortel. Robert Steijn a fait de cet exercice de méditation un rituel. Ensemble, on se promène dans la ville comme si c’était la dernière fois. Suit un adieu mental du corps, sans identification émotionnelle avec la temporalité de l’existence. Le rituel fonctionne selon un protocole d’actions exécuté avec précision. Le résultat est non-dramatique, apaisant et méditatif. Une deuxième source d’inspiration est le serpent à plumes Quetzalcoatl. Robert Steijn examine le culte voué depuis quelques années au Mexique à ce dieu Aztec.

• Le chorégraphe et performeur Robert Steijn crée depuis cinq ans des duos chorégraphiques intimes, entre autres, avec Ricardo Rubio et Angela Schubot. Il était précédemment au programme du Kaaitheater en sa qualité de créateur avec Frans Poelstra et en tant que performeur avec Maria Hassabi. Comme co-organisateur des rencontres d’artistes facing the smell of death, il explore la façon dont l’art peut se rapporter à la violence permanente dans la société mexicaine.

Sujets apparentés

Our Daily Death - Opening Night

Our Daily Death  - Opening Night
Our Daily Death  - Opening Night

production

me 25.10.17

Dans notre culture occidentale contemporaine, la mort est envisagée avec angoisse et déni. Lors du programme Our Daily Death, nous inversons la tendance. Nous invitons des artistes et des scientifiques qui considèrent la mort comme faisant partie intégrante de la vie quotidienne.

IN/FINITY

IN/FINITY
IN/FINITY

production

je 26.10.17

Le Kaaitheater épaule le projet artistique participatif triennal IN/FINITY de TOPAZ, dans lequel les hôtes/patients du centre et des artistes engagent le dialogue autour du thème infinité/finitude.

Claire Croizé & Etienne Guilloteau

Mer-

danse musique

Mer-
Mer-

danse

ve 27.10.17

Cinq danseurs et cinq musiciens interprètent une pièce sur la mort et sur l’adieu. Il reste néanmoins de l’espace pour la légèreté. Dès la naissance, la mort s’inscrit comme un mouvement continu : la vie en chute libre. Précisément en acceptant et reconnaissant la mort, Croizé et Guilloteau désirent célébrer pleinement la vie.

Thomas Quartier

Performing Death. Rituals and Spirituality of Human Finitude

talk

Performing Death. Rituals and Spirituality of Human Finitude
Performing Death. Rituals and Spirituality of Human Finitude

talk

ve 27.10.17

Comment s’accommoder de l’idée de la finitude ? En vivant avec la mort. Comment la rendre réelle ? En l’interprétant. Dans cette conférence, Thomas Quartier – moine bénédictin et professeur rattaché à la Faculté de Théologie et d’Études religieuses de l’université KU Leuven où il enseigne l’étude des rituels et de la vie monacale – relie rituellement la vie et la mort par une réflexion autour de la musique, l’incarnation et la transcendance.