Lola Arias

Veterans

vidéo installation expo

Veterans
Veterans

Dans l’installation vidéo Veterans de Lola Arias, d’anciens combattants argentins portent un regard rétrospectif sur leurs expériences traumatisantes pendant la guerre des Malouines en 1982. Trente-cinq ans plus tard, ils puisent leurs souvenirs de guerre dans une sorte de machine à remonter le temps qui les téléporte du présent vers le passé.

Kate McIntosh

All Ears

performance

All Ears
All Ears

28.01.2017

Dans All Ears, son spectacle couronné de succès, Kate McIntosh transforme le théâtre en un laboratoire et un studio d’enregistrement. Dans le silence entre les prises de son, elle pose des questions : qui sommes-nous quand nous sommes seuls et où échouons-nous dans notre désir d’accomplissement personnel ? Avec un flair et une présence désarmants, elle marie le théâtre, la variété, la comédie stand-up, la science et la philosophie.

Lecture & vidéos

Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker sur 'A Love Supreme'

Rosas danse Coltrane

Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker sur 'A Love Supreme'
Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker sur 'A Love Supreme'

article

A Love Supreme était chorégraphié en diptyque avec Raga for the Rainy Season. Maintenant ce chef-d’oeuvre de Coltrane fait l’objet d’un spectacle complet, confié à une toute nouvelle distribution. Salva Sanchis et Anne Teresa De Keersmaeker sur A Love Supreme dans MMM (MuntMonnaieMagazine) n° 35.

'Nooit zag ik meer radicaliteit in de kunsten'

een interview met Guy Gypens door Michaël Bellon

'Nooit zag ik meer radicaliteit in de kunsten'
'Nooit zag ik meer radicaliteit in de kunsten'

article

Al even lang als hij artistiek leider is van het Kaaitheater, programmeert Guy Gypens daar jaarlijks het festival Burning Ice. Podiumkunstenaars laten er hun licht schijnen over prangende thema’s als klimaat, mobiliteit, voeding, nieuwe economie, sociale herorganisatie en democratie. Naar aanleiding van de laatste editie voeren we met Gypens een alomvattend gesprek. Over kunst en activisme,  burgerbewegingen en het middenveld, politici en het theater, KBC en Citroën, Festival Kanal en de toekomst van een uitgebreid Kaaitheater.

Une conversation avec les artists-in-residence

Une conversation avec les artists-in-residence
Une conversation avec les artists-in-residence

article

Découvrez l’oeuvre de six artistes qui bénéficieront cinq ans durant d’une place spéciale dans le programme du Kaaitheater.

'I’m interested in buildings and the use of space'

a conversation with Radouan Mriziga

'I’m interested in buildings and the use of space'
'I’m interested in buildings and the use of space'

article

The choreographer and dancer Radouan Mriziga studied dance in Marrakesh and Tunisia and continued his career at P.A.R.T.S. in Brussels. Interested in the relation between the body and its surroundings, it is architecture that firms a red line through his work. A conversation with Radouan Mriziga for his Kaaitheater residency (2017-2021).

'It’s important that the theatre can still be a non-digital space'

a conversation with Vera Tussing

'It’s important that the theatre can still be a non-digital space'
'It’s important that the theatre can still be a non-digital space'

article

Vera Tussing graduated from the London Contemporary Dance School, and has worked as a choreographer, creator and dancer throughout Belgium, the UK and Europe. In her work, she explores the relation between dancers and the audience and how this relation can transform. A conversation with Vera Tussing for her Kaaitheater residency (2017-2021).

« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »

une interview avec Michiel Soete et Marlies Jacques

« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »
« Il est devenu normal de prendre son temps pour expliquer quelque chose »

article

Lorsque je rejoins Michiel Soete et Marlies Jacques autour de la table pour un café du matin, il reste à peine trois semaines avant la première du spectacle CAPSAICIN. On peut sentir monter la tension, mais les grandes lignes s’installent peu à peu. Ils ne sont en tout cas pas en manque de matériau. « Avec vingt-cinq acteurs, cela n’a rien d’étonnant bien sûr », explique Michiel en riant. Voici déjà quatre éléments incontournables.