#bignames

Les grandes pointures à l’oeuvre

Meg Stuart/Damaged Goods

Celestial Sorrow

danse performance

Celestial Sorrow
Celestial Sorrow

danse

me 24.06 - sa 27.06.20

Attention: ce spectacle est annulé afin d’éviter la propagation du nouveau coronavirus.

Pour Celestial Sorrow, Meg Stuart collabore pour la première fois avec l’artiste plasticien indonésien Jompet Kuswidananto. Partant de souvenirs collectifs et de traumatismes fictifs, le duo crée un univers de lumière et de mouvement, habité par trois performeurs et deux musiciens. La première du spectacle a eu lieu en 2018 aux Kaaistudio’s et se déplace pour cette reprise sur la scène du Kaaitheater.

Eszter Salamon

MONUMENT 0.8: Manifestations

danse performance

MONUMENT 0.8: Manifestations
MONUMENT 0.8: Manifestations

danse

ve 17.01 - sa 18.01.20

Pourquoi est-il si important de mettre en lumière l’histoire marginalisée du féminisme en Roumanie et en Europe de l’Est ? Quelle signification cela peut-il avoir pour notre conscience collective et historique ? Avec un collage de voix féministes, de gestes artistiques et de chants d’avant-garde historiques et traditionnels, Eszter Salamon se focalise sur des récits roumains.

Meg Stuart & Tim Etchells

Shown and Told

danse performance

Shown and Told
Shown and Told

danse

je 21.11 - sa 23.11.19

Shown and Told, une rencontre entre la chorégraphe et danseuse Meg Stuart et l’auteur et créateur de spectacles Tim Etchells (Forced Entertainment), est un collage dynamique composé d’improvisations structurées et de sauts associatifs. Ensemble, ils partent en quête de la relation entre le mouvement, l’image et le corps en tant qu’instrument du spectacle vivant.

Jérôme Bel

Rétrospective

film talk

Rétrospective
Rétrospective

film

je 07.11.19

Jérôme Bel jette un regard subjectif sur ses travaux précédents. Remontant le fil de ses archives vidéo, il en distille des extraits de ses spectacles les plus significatifs pour reconstituer, à travers un montage minutieux, le déploiement de sa réflexion sur la danse. En se concentrant sur le nouage entre danse et politique, il fait mieux ressortir les préoccupations centrales. Après la projection suit une longue discussion avec le chorégraphe.