talk

Sara Ahmed

Closing the Door: Complaint as Diversity Work

talk

Closing the Door: Complaint as Diversity Work
Closing the Door: Complaint as Diversity Work

talk

ma 18.02.20

Cette conférence est le fruit de conversations avec des collaborateurs et des étudiants qui ont signalé des conditions de travail injustes, inéquitables ou inégales soit des abus de pouvoir comme de l’intimidation sexuelle ou raciale au sein de leur université. Selon Sara Ahmed, ce genre de plaintes constituent une sorte de travail sur la diversité : la tâche quotidienne et laborieuse de modifier les institutions de façon à ce qu’elles s’adaptent mieux aux nécessités de la société. Sara Ahmed examine de quelle manière des plaintes sont maintenues « derrière portes closes » et montre à quel point ces portes restent fermées, même quand elles semblent ouvertes.

Graham Harman

on Immaterialism

talk débat

on Immaterialism
on Immaterialism

talk

lu 23.03.20

Quels objets existent dans le monde social et comment devrions-nous les comprendre ? Le fondateur de la philosophie orientée sur l’objet, Graham Harman, discutera de son approche afin de faire la lumière sur la nature et le statut des objets dans la vie sociale.

KAOS & Sarah & Charles

In the Hands of Puppets

talk débat

In the Hands of Puppets
In the Hands of Puppets

talk

me 22.04.20

KAOS développe des projets artistiques en lien avec la psychiatrie. À la fin de l’année 2018, le duo d’artistes y a effectué une résidence, avec comme résultats, entre autres, trois interviews. Sarah & Charles et KAOS engagent à présent la conversation.

Rosi Braidotti

on Posthumanism

talk débat

on Posthumanism
on Posthumanism

talk

lu 27.04.20

« Seconde vie » numérique, aliments génétiquement modifiés, prothèses avancées, robotique et technologies de reproduction sont désormais des facettes familières de notre monde contemporain. Ils ont brouillé la distinction entre l’humain et les autres, exposant la structure non naturaliste de l’humain et déplaçant l’unité humaniste traditionnelle du sujet.

Boris Groys

on Antiphilosophy

talk débat

on Antiphilosophy
on Antiphilosophy

talk

je 28.05.20

Critique d’art, théoricien des médias et philosophe Boris Groys fera valoir que l’objectif de l’« antiphilosophie » moderne n’est pas de poursuivre l’universalité de la pensée, mais de proposer à sa place l’universalité de la vie, des forces matérielles, des pratiques sociales, des passions et des expériences – angoisse, vitalité, extase, don, révolution, rire ou « illumination profane » – ce qu’il exposera en se référant à des penseurs allant de Kierkegaard à Derrida, de Nietzsche à Benjamin.