Volmir Cordeiro [BR]

L’œil la bouche et le reste

L’œil la bouche et le reste
L’œil la bouche et le reste

17.10 – 18.10.2017

Le pré-humain

Après une série de solos, Volmir Cordeiro crée un premier spectacle pour quatre danseurs. Dans L’œil la bouche et le reste, il nous invite à considérer différemment l’acte de regarder. Il part de l’œil pour toucher tout ce qui est sphérique : le soleil, un œuf, la lune, une arène. Il crée une danse censée reproduire les actions et les fonctions physiques de l’œil : pleurer, fixer, cligner, épier… L’intériorité, la latence et même le pré-humain et le cannibale sont mis à nu lors de cette quête intense, quasi obsessionnelle de la danse et de l’innommé.

• C’est la première fois que le danseur et chorégraphe brésilien Volmir Cordeiro est à l’affiche du Kaaitheater. On a déjà pu le voir danser dans The Clean and The Dirty (2016) de Vera Mantero.

‘That’s what I call the rest; the thing without a name, which cannot be looked at, subterranean, lost and unattainable; this matter capable of making us close our eyes and then cry out inside, and open our sight towards what we dare not look at. Dancing a dance that is embodied by the eye, dancing what the eye is unable to retain when it is in the process of looking, dancing what is left over in us, forgotten, rejected, set aside, dancing the obsessive fear of what one sees.’ – VOLMIR CORDEIRO


choreography Volmir Cordeiro | performers Volmir Cordeiro, Calixto Neto, Isabela Santana, Marcela Santander Corvalán | lighting Abigail Fowler | sound design Cristián Sotomayor | outside view Carolina Mendonça, Ana Paula Kamozaki | production Margelles / Margot Videco | co-production CN D Centre National de la Danse, Le Quartz Scène Nationale de Brest, Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie, Ministère de la Culture et de la Communication, Arcadi Île-de-France | presented by the European The Humane Body-project, co-financed by the EU’s Creative Europe programme

Sujets apparentés

Mette Edvardsen

We to be

théâtre performance

We to be
We to be

production

ve 20.10 - sa 21.10.17

Mette Edvardsen étend considérablement l’espace d’interprétation classique. Elle joue We to be dans trois lieux à la fois : le livre dont elle fait la lecture à haute voix, la scène vide qui fait office d’écran de projection de l’imagination du spectateur et les ondes radiophoniques à travers une diffusion en direct.

Vera Tussing

The Palm of Your Hand II

danse

The Palm of Your Hand II
The Palm of Your Hand II

production

ve 17.11 - sa 18.11.17

Une interaction continue entre performeurs et public s’ancre dans une connivence tacite. Avec ses co-spectateurs, on balise une surface de jeu en forme d’ellipse : une danse du frôlement. Partez donc explorer avec les performeurs ce que signifie faire l’expérience du tactile.

Anne Juren

Anatomie

performance

Anatomie
Anatomie

production

ve 17.11 - sa 18.11.17

Comment une chorégraphie mentale peut-elle procurer un sentiment de mouvement ? Dans Anatomie, Anne Juren crée une partition de mouvements pour viscères et fonctions corporelles. Alors qu’on est allongé sur un tapis, les yeux clos, sa voix nous guide à travers notre corps et notre esprit.