Groupe de travail : proposition de réforme de la sécurité sociale des artistes

Comment développer de meilleures méthodes de travail dans le secteur des arts du spectacle vivant, aujourd’hui et à l’avenir ? Dans le cadre de la plaforme How to Live and Work Now?, nous créons du temps et de l’espace dédiés à de la recherche, auto-organisée et collective, menée par six (groupes des) praticiens de l’art. Voici la recherche de la groupe de réflexion de State Of The Arts.

La crise du coronavirus a douloureusement démontré qu’en Belgique, bon nombre d’artistes n’ont pas de filet de secours ni de protection de la sécurité sociale sur laquelle s’appuyer. De nombreux artistes, que ce soit du secteur de la danse, des arts plastiques, du théâtre, du cinéma, de la littérature, de la musique, etc., ne sont pas protégés par leur statut social et glissent entre les mailles du filet. C’est pour cette raison que le nouveau gouvernement fédéral a intégré dans son accord gouvernemental la recherche d’une solution durable pour la sécurité sociale des artistes. Le moment est donc mûr et propice pour entièrement revoir la sécurité sociale des artistes. Mais comment ?

Un groupe de réflexion au sein de la plateforme State of the Arts (SOTA), qui a réfléchi à cette réforme de la sécurité sociale et au « statut d’artiste » en particulier, a rédigé au cours des derniers mois une note détaillée et approfondie qui constituera la base de l’élaboration d’un projet. La note du groupe de réflexion à SOTA prend pour point de départ les expériences de travail concrètes des pratiques d’artistes, mais n’évince pas pour autant les grands débats sociétaux. Cette note touche notamment aussi aux questions essentielles qui concernent l’ensemble de la société. Comment définir le « travail » ? Comment calculer une rémunération ? Qui a droit à une protection sociale ? Quels mécanismes de reflux mutuels existe-t-il ? Etc.

Le groupe de réflexion va continuer à peaufiner cette note pendant les deux prochains mois en la soumettant à évaluation aussi bien à des organisations et groupes néerlandophones que francophones, et à divers chercheurs et experts juridiques qui la passeront au crible. Le samedi 27 février 2021, ce groupe de réflexion rendra publique (mettra en ligne) une version de la proposition largement examinée et vérifiée afin qu’elle puisse être discutée. Ceci fait partie d’un événement autour de la sécurité sociale dans le cadre de Fair Arts Almanac 2022 organisé par la plateforme State of the Arts.

Le groupe de réflexion sécurité sociale de la plateforme State of the Arts se compose actuellement de : Ronny Heiremans, Wouter Hillaert, Philippine Hoegen, Mathilde Maillard, Kobe Matthys, Katrien Reist, Els Silverants-Barclay, Katleen Vermeir. Mais au courant des mois à venir, il s’étendra et accueillera d’autres voix et d’autres expertises.

There's more

How to Live and Work Now? In the Arts and Beyond.
How to Live and Work Now? In the Arts and Beyond.

Nouvelles

ma 01.12.20

Ces temps requièrent du changement : un basculement radical. C’est pour cette raison que le Kaaitheater tire un trait sur le programme prévu jusqu’au 16 avril. Nous profitons du temps libéré pour réfléchir à ce que nous faisons, comment nous le faisons, et comment nous pourrions le faire différemment ?