Between Glitter and Compost A conversation on ecofeminism

Suzana Milevska & Myriam Bahaffou moderated by Philsan Osman

Suzana Milevska & Myriam Bahaffou
Suzana Milevska & Myriam Bahaffou

14.10.2022

En mai 2021, le Kaaitheater a invité la philosophe Suzana Milevska pour une conférence en ligne sur les pratiques artistiques écoféministes. En octobre prochain, elle reprendra cette conférence en direct à Bruxelles, et sera rejointe par la chercheuse et activiste écoféministe Myriam Bahaffou. 

Les systèmes patriarcaux ancrés dans les différentes cultures du monde ont longtemps perçu les femmes comme étant obsédées par le nettoyage et la purification, en parallèle à la représentation anthropologique des femmes comme "sales". Comment l'écoféminisme peut-il sensibiliser à l'environnement tout en déconstruisant les présupposés hiérarchiques stéréotypés et patriarcaux de la créativité et de la productivité des femmes ? 
Lors de sa conférence, Suzana Milevska abordera diverses pratiques artistiques d'artistes écoféministes qui révoquent les hiérarchies systémiques et les modèles de production de connaissances existants. Myriam Bahaffou formulera une réponse aux vues de Milevska, nourri par le prisme de ses propres pensées. L’objectif est de générer un dialogue écoféministe fructueux entre deux chercheuses qui valorisent la place du sale, du mélange et de l'hybride.
 


Biographie

Suzana Milevska est curatrice et théoricienne des cultures visuelles. Ses intérêts théoriques et curatoriaux englobent la critique postcoloniale et féministe des régimes de représentation du pouvoir hégémonique dans les arts et la culture visuelle, ainsi que les pratiques artistiques collaboratives et participatives dans les communautés marginalisées. De 2016 à 2019, elle a été chercheuse principale pour le projet Transmitting of Contentious Cultural Heritages with the Arts (TRACES - EU Programme Horizon 2020), à l'Université polytechnique de Milan.

Myriam Bahaffou est doctorante en philosophie et études de genre le jour, militante écoféministe le soir et le week-end, Myriam Bahaffou navigue entre les mondes universitaires, militants, féministes, queers et écolo. Elle aime articuler et faire s’accoupler des concepts bizarres entre eux (carnosexisme, véganisme décolonial...), à l'intérieur  de son laboratoire de philosophie expérimentale. Elle a entre autres cosigné la préface de l’essai de Françoise d’Eaubonne, Le féminisme ou la mort et rédigé l’entrée « Écoféminisme radical » dans Feu. Abécédaire des féminismes présents (Libertalia, 2021). Son premier livre, Des Paillettes sur le compost, est une immersion écoféministe où elle joue l’équilibriste entre le personnel  et le politique, sans rien céder des enjeux chers à ses luttes, comme la  justice animaliste, de classe, spirituelle ou décoloniale.

Philsan Osman est originaire de Somalie. Elle est écrivaine, activiste et bâtisseuse communautaire et étudie les langues et cultures africaines à l'université de Gand. Elle est responsable des événements et de la production pour l'équipe gantoise du Mois de l'histoire des Noir·es en Belgique. Philsan est également co-autrice du livre Voor wie willen we zorgen ? Ecofeminisme als inspiratiebron, et est rédactrice et écrivain pour le magazine féministe en ligne Spijker Magazine. 


organised in the framework of European Network ACT | a collaboration between Kaaitheater & VUB Crosstalks.