Kristien De Proost & Bwanga Pilipili

Simon, Garfunkel, My Sister and Me

Simon, Garfunkel, My Sister and Me
Simon, Garfunkel, My Sister and Me

12.10 – 21.10.2021

En 1981, Paul Simon et Art Garfunkel donnent leur légendaire concert de charité à Central Park, à New York : une fête musicale d’amitié et de solidarité. Kristien De Proost – fan de la première heure – ne découvre que des années plus tard que les deux chanteurs s’évitent depuis. Pire : ils étaient déjà en froid à l’époque du concert. But the show had to go on. Aujourd’hui, elle a invité la femme de théâtre et comédienne Bwanga Pilipili à la reconstitution ultime du concert. Ensembles, elles créent Simon, Garfunkel, My Sister and Me, un spectacle sur la rivalité sous toutes ses formes. À propos du direct versus l’enregistrement, la femme vs l’homme, le noir vs le blanc, l’Europe vs les États-Unis. À propos de ponts et d’eau trouble, de se sentir groovy, de boxeurs, de villes natales, de vieux amis et de 50 manières de quitter son amoureux. Mais surtout à propos du droit de continuer à chanter ce qu’on veut.

• Kristien De Proost a souvent foulé les planches du Kaaitheater – en général avec le collectif de théâtre bruxellois Tristero. Elle a créé, entre autres, le monologue caustique Toestand (Theaterfestival 2013). Bwanga Pilipili, née en Belgique avec des origines en Kivu. Au Kaaitheater, on a pu la voir précédemment dans Hate Radio de Milo Rau. Peu après la première du spectacle en 2020, il a fallu annuler la série de représentations de Simon, Garfunkel, My Sister and Me. À présent, la production peut reprendre sa tournée.


van en met Kristien De Proost & Bwanga Pilipili | scenografie & kostuums Marie Szersnovicz | geluid Brecht Beuselinck | licht Lucas Van Haesbroeck | dramaturgie Sara Vanderieck | productieleiding Veerle Vervoort | uitvoerend producent Kristien De Proost & kunstencentrum nona | productie kunstencentrum nona & Arenberg Antwerpen | co-productie CAMPO Gent, C-TAKT Genk, De Grote Post Oostende, wpZimmer | met de steun van de Vlaamse Gemeenschap en Sabam for Culture | met dank aan AdLiB - Residences au Libitum