de KOE & mugmetdegoudentand

seks(e)(n)

seks(e)(n)
seks(e)(n)

12.09.2020

Affinités électives de Goethe, conçu comme une expérience amoureuse rappelant Temptation Island. Les personnages seront-ils victimes de leurs passions et pulsions, des soi-disant lois naturelles? Ou la raison finira-t-elle par triompher? Déjà à l'époque, l'issue était une catastrophe!

Pour seks(e)(n), le roman est entièrement dépouillé. À partir des mêmes ingrédients – deux hommes, deux femmes, un jardin – les quatre créateurs entament une toute nouvelle expérience dans un climat contemporain. Du temps de Goethe la nature était encore un environnement dépourvu d'êtres humains: si nous ne pouvions pas vivre sans elle, elle se débrouillait parfaitement sans nous. En 2020, quasiment chaque centimètre carré du globe a été occupé, contrôlé et conditionné par nous. Nous avons ainsi privé la nature de sa sauvagerie, de son imprévisibilité. Qu'est-ce qui est encore ‘naturel’ de nos jours?

Seks(e)(n) parle de catégories et d'étiquettes, de définitions et d'appropriations, de liberté et de malléabilité de la vie. Quatre individus se fraient un chemin à travers un lexique d'expressions nouvelles et anciennes, tentent de les saisir et de les clarifier. Dans seks(e)(n) il s'agit d'être constamment en route, d'être toujours en plein saut. Avant tout, seks(e)(n) est une ouverture.

• De KOE est un laboratoire théâtral qui mène la recherche, l’expérimentation et la nouveauté sur un mode hédoniste. Nous y développons divers procédés grâce auxquels des liens toujours nouveaux se tissent entre nos textes, notre autobiographie et notre lecture, nos souvenirs et nos visions. Nous en tirons du matériel authentique, pour des représentations vivantes, métaphoriques et personnelles au message apparemment apolitique.

“Hun wapen: spelen! Met woorden en beelden! Maar wel op het scherp van de snee. Slechts een haarbreedte verwijderd van wie ze zelf zijn. Maar net die haarbreedte telt: ze opent het veld om echt te spelen met betekenissen, om kwesties te benoemen én te ontmijnen in één beweging.” – Jury Het Theaterfestival


by & with Lineke Rijxman, Natali Broods, Willem de Wolf & Peter Van den Eede | based on the ideas of Die Wahlverwandtschaften by Johann Wolfgang Goethe | scenography, sound & light Bram De Vreese & Shane Van Laer | music Ramses Van den Eede | costumes Julie De Meester & Jente De Graef | many thanks to Wannes Gyselinck & Ans Van den Eede | production de KOE & mugmetdegoudentand | coproduction Het Laatste Bedrijf | with support from the Belgian Federal government's Tax Shelter measure, with the help of Gallop Tax Shelter