Kris Verdonck / A Two Dogs Company, Annelies Van Parys & ICTUS

PREY

PREY
PREY

25.03 – 26.03.2023

« Nous sommes de la nourriture »
— The eye of the crocodile de Val Plumwood
 

Comment pouvons-nous repenser l'être humain dans une perspective écologique radicale ? Quelles histoires peuvent nous aider à affronter les bouleversements des crises climatiques ? Ces questions sont à la base de PREY, composé de trois solos réalisés par trois générations de femmes. Tous trois proposent une perspective différente sur le même thème, par le biais d'un médium différent - texte/parole, chanson/musique ou danse/performance. Préparez-vous à plonger dans une scénographie dans laquelle l’être humain ne joue pas le rôle principal. Pouvons-nous trouver une source de consolation dans l’horrible constat que nous sommes des aliments et que nous faisons partie intégrante d’un cycle écologique de vie et de mort ?

Le point de départ de cette quête est la vie et l'œuvre de l'écoféministe australienne Val Plumwood (1936-2008). Après avoir survécu à l'attaque mortelle d'un crocodile d'eau salée lors d'une excursion en canoë, elle a été l'une des premières à appeler à une nouvelle humilité en réinsérant l'humain dans la chaîne alimentaire et en plaçant la mort au centre de la scène. Elle constitue ainsi une référence importante, mais souvent négligée, pour des auteur·ices contemporain·es tel·les que Donna Haraway. Le spectacle PREY s'inspire de cette histoire et nous confronte à une friction entre des personnages qui ne peuvent que se considérer comme le centre dans un environnement qui ne cesse de les éloigner de cette position.

• En tant que metteur en scène, Kris Verdonck explore les intersections entre les arts visuels, le théâtre, la performance et l'architecture. Il a trouvé la beauté dans le catastrophisme dans Conversations (at the end of the world) (2017) et Untitled (2016). Avec PREY, Kris Verdonck poursuit une trajectoire dans son travail autour d'un monde dans lequel l'humanité disparaît à l'arrière-plan. La compositrice Annelies Van Parys a déjà présenté ses compositions au Kaaitheater dans The Diary of One Who Disappeared (2017). L'ensemble musical bruxellois ICTUS fait partie intégrante du programme du Kaaitheater.


presented by Théâtre Varia, Klarafestival & Kaaitheater

direction & concept Kris Verdonck | composition Annelies Van Parys | Ictus line-up Aurélie Entringer, viola; Gerrit Nulens, percussion; Tom Pauwels, electric guitar; Michael Schmid, flutes | performers Katelijne Damen, actrice; Anna Clare Hauf, zangeres; Mooni Van Tichel, danseres | light design Luc Schaltin | dramaturgy Kristof van Baarle | costumes Eefje Wijnings | production A Two Dogs Company / Muziektheater Transparant | co-productie Klarafestival, Theater Rotterdam (for ACT: Art, Climate & Transition - Creative Europe project) & Perpodium | in collaboration with Théâtre Varia & Kaaitheater | with the support of Tax Shelter stelsel van de Belgische Federale Overheid, Vlaamse Gemeenschap, Vlaamse Gemeenschapscommissie