Toneelhuis, Théâtre National, Fondation Mons 2015 & le manège.mons/Guy Cassiers [BE]

Passions humaines

Passions humaines
Passions humaines

01.05 – 09.05.2015

La passion pour le corps humain

La dernière image de la mise en scène du Ring de Wagner par Guy Cassiers était une reproduction scénique du bas-relief Les passions humaines du sculpteur Jef Lambeaux (1852-1908). Cette sculpture est au cœur du spectacle Passions humaines.

En 1898, le bas-relief fut officiellement inauguré. Ce groupe statuaire monumental en marbre de Carrare blanc a pour thème le bien et le mal sous l’œil de la mort qui veille. Chaque personnage de cet ensemble étourdissant exhale la passion de Lambeaux pour le corps humain, la sensualité féminine, la virilité masculine, et surtout pour le mouvement. Dès la présentation du projet en 1898, le bas-relief a suscité la controverse entre libéraux enthousiastes et catholiques indignés par le caractère blasphématoire et pornographique de l’œuvre. L’écrivain Erwin Mortier distille de cette controverse un panorama de drames humains, d’oppositions sociales et de combats idéologiques. Avec une distribution bilingue, francophone et néerlandophone, Passions humaines est une histoire belge à tous égards.


tekst Erwin Mortier | regie Guy Cassiers | dramaturgie Erwin Jans | met Katelijne Damen, Tom Dewispelaere, Kevin Janssens, Marc Van Eeghem, Claire Bodson, Thierry Hellin, Vincent Hennebicq, Serge Larivière, Muriel Legrand, Candy Saulnier, Arieh Worthaler | video-ontwerp Kurt d’Haeseleer |  productie Toneelhuis | coproductie Théâtre National (Brussel), Fondation Mons 2015, le manège.mons, Stad Antwerpen