David Weber-Krebs [BE]

Into The Big World

Into The Big World
Into The Big World

10.02 – 11.02.2015

Vision encyclopédique 

Avec Into the Big World nous entrons dans un monde où tout est observé, nommé, catégorisé et donc domestiqué. Nous devenons familier de différentes espèces, sous-espèces, familles, genres et taxonomies. Nous apprenons à connaître toutes les plantes de l'île de la Jamaïque, les 24 espèces de crabes à queue courte de la mer Rouge et la plante aquatique et hermaphrodite communément appelée nénuphar. Peu à peu cependant la connaissance se complexifie et le monde ne se présente plus comme une unité stable, mais plutôt comme un système où tout est relié à tout.

Into the Big World voit dans le projet encyclopédique du XVIIIe siècle la semence de la modernité. Une vision du monde où le monde était vu comme un tout qui devant être appréhendé et connu dans tous ses aspects; un temps loin des dogmes obscurs de la religion et de l'autocratie vers les lumières de la connaissance, des sciences positives et de la démocratie. Où cette vision du monde nous a-t-elle menée? Pouvons-nous encore capter le monde dans une vision encyclopédique ? Est-il encore possible de se créer une distance au monde afin de l’observer alors que nous sommes ses principaux agents de transformation?

L’artiste belgo-allemand David Weber Krebs examine et expérimente, à travers différentes disciplines artistiques et dans des contextes variables, les attentes et perceptions du public. Ainsi, il y a deux ans, il a porté un âne à la scène dans le spectacle Balthazar qu’il a réalisé au Kaaitheater avec les étudiants du RITS.

 


concept, direction, text David Weber-Krebs | performance Katja Dreyer, Noha Ramadan  | light design Jan Fedinger  |  prologue & room tones Peter Lenaerts | dramaturgy Jonas Rutgeerts | dramaturgy and research Marie Urban | stage Lotte Betting | advice Lars Kwakkenbos | production Daria Bubalo | design publication Stéphanie Desmadryl | management Ingrid Vranken | distribution Bold |  With special thanks to Amsterdams Funds for the Arts,  Anne Breure, Niki Hadikoesoemo, Maximilian Haas, Sandra van der Hel, Olivier De Laveleye, Jan-Philipp Possmann, Jean-Baptiste Van Zeebroeck, Fridolin Weber-Krebs, Emily Wiliams | production Infinite Endings | co-production Kaaitheater, STUK (Leuven) wp Zimmer (Antwerpen) | support Vlaamse Overheid, Kunstenwerkplaats Pianofabriek (Brussel), BUDA (Kortrijk)