Laila Soliman [EG]

Hawa El Horreya (Whims of freedom)

Hawa El Horreya (Whims of freedom)
Hawa El Horreya (Whims of freedom)

16.01 – 17.01.2015

Vedettes égyptiennes

La Première Guerre mondiale laisse l’Égypte – à l’époque sous protectorat britannique – exsangue et séditieuse. La révolution de 1919 se profile à l’horizon. Près de 100 ans plus tard, la créatrice égyptienne de théâtre, Laila Soliman, ranime ce passé. Dans des chansons et des textes de théâtre, de vieux livres et des archives d’époque, elle part en quête de parallèles avec la révolution qui se déroule aujourd’hui en Égypte. Récit qu’elle mêle, au moyen de photos et de bribes de vie, à celui de deux vedettes de théâtre de cette période – les premières femmes musulmanes à être montées sur les planches, déclenchant une révolution à la fois au théâtre et dans les vies d’innombrables coreligionnaires.

• Pour le spectacle Hawa El Horreya (caprices de liberté), l’écrivaine, dramaturge et metteure en scène Laila Soliman a travaillé avec un historien des cultures, un metteur en scène, un musicien, un prisonnier politique et une actrice. Soliman a étudié au Caire et à DasArts à Amsterdam. Dans sa performance multimédia, Lessons in Revolting (2011), elle illustrait la violence sauvage de la police militaire lors de la révolte sur la place Tahir. Elle a créé ce spectacle avec son compagnon de vie, le metteur en scène flamand Ruud Gielens.


with and by Ruud Gielens, Laila Soliman, Nanda Mohamed, Alia Mossallam, Mustafa Said, Julia Schulz and others | production SHISH (Belgium) | co-production Kaaitheater, Lift Festival (UK), Maxim Gorki Theater (Germany)

A House on Fire co-production; with the support of the Culture Programme of the European Union
with the support of VISITBRUSSELS and the Brussels-Capital Region