Hogeschool Sint Lukas Brussel

Expo 58, vijftig jaar later

12.02 – 11.03.2008

Cinquante ans il y a la Belgique accueillait l’Exposition universelle. De nombreuses expositions et manifestations s’inscriveront sous le signe de ce jubilé. L’École supérieure des Beaux-Arts Sint-Lukas à Bruxelles y contribue avec une série de conférences critiques et réflexives autour de la question : l’Expo 58 a-t-elle encore une pertinence artistique et sociale à ce jour ?

Des orateurs de l’école et des experts externes passeront au crible des thèmes liés à l’Exposition universelle, dont ils tenteront de retracer l’impact. Le rôle de l’image en mouvement – du cinéma et de la télévision – occupera une place majeure.

La série de conférences aura lieu cinq mardis consécutifs, au forum du Kaaitheater.

1. Johanna Kint ouvre la série par un encadrement critique de l’Expo 58. Steven Jacobs assure une conférence autour du thème Expo – photographie.
12/02/2008, 20:30, Kaaitheater

2. Les philosophes néerlandais René Boomkens et Hans Achterhuis se penchent sur la nouvelle société de consommation, greffée sur la technologie.
19/02/2008, 20:30, Kaaitheater

3. Roel Vande Winkel et Lieve Desmet analysent l’importance de l’Expo 58 dans la mémoire collective et le rôle que la télévision et le cinéma ont contribué à jouer dans ce contexte.
26/02/2008, 20:30, Kaaitheater

4. Edwin Carels et Pieter van Bogaert examinent la signification du cinéma et des médias expérimentaux, des années 50 à aujourd’hui.
04/03/2008, 20:30, Kaaitheater

5. Sven Sterken étudie le pavillon Philips en tant que lieu unique pour le Poème Électronique. L’artiste multimédia Boris Debackere en retrace l’impact sur l’évolution dans le champ visuel et auditif.
11/03/2008, 20:30, Kaaitheater