Mapa Teatro [CO]

Discurso de un hombre decente

Discurso de un hombre decente
Discurso de un hombre decente

07.12 – 08.12.2011

Pablo Emilio Escobar, le plus tristement célèbre des narcotrafiquants, a été abattu le 2 décembre 1993 à Medellín. Il portait sur lui le discours qu’il aurait prononcé le jour où il aurait été élu président de la Colombie. En s’inspirant des notes mythiques d’Escobar, le Mapa Teatro réalise un spectacle paradoxal sur la dépénalisation de la drogue. Documents et témoignages authentiques s’imbriquent dans la fiction. Un spécialiste de la rhétorique politique et un expert du commerce des stupéfiants et de sa violence sont flanqués de musiciens de Medellín. Ensemble, ils concoctent un spectacle ready-made délirant.

• Mapa Teatro est une compagnie de Bogotá. Leurs spectacles se concentrent sur la réalité, souvent absurde, de la vie quotidienne en Colombie. Heidi et Rolf Abderhalden – sœur et frère –, qui ont fondé la compagnie en 1984, réalisent une œuvre à la croisée des arts plastiques et du théâtre. Comme point de départ de leurs spectacles, ils choisissent souvent des textes d’auteurs dramatiques comme Beckett, Müller ou Shakespeare (lors du Kunstenfestival 2002, ils ont présenté Ricardo III), mais ils s’inspirent tout autant de l’actualité ou de mythes.

Debate: The drug trade – fight or legalise?
me 7/12 - 21:45 - Kaaitheater | en anglais | gratuit
Aux quatre coins du monde, le trafique de stupéfiants laisse un sillage de mort et de destruction sur son passage. Comment y remédier ? Par une répression sans merci ? Ou vaudrait-il mieux dépénaliser la drogue ?
with prof. dr. An Vranckx, political sciences, third world studies (UGent), dr. Francisco Thoumi, researcher performing in Discurso de un hombre decente, prof. Dr. Tom De Corte, Institute for Social Drug Research (UGent), Lode Delputte, author and journalist De Morgen (moderator)

concept & direction Heidi Abderhalden & Rolf Abderhalden | production Ximena Vargas, José Ignacio Rincón | performers Viviane De Muynck, Francisco Thoumi, Banda Musical Marco Fidel Suárez (directed by Danilo Jiménez) | musicians Juan
Pablo Becerra (saxophone and clarinet), Rodrigo Gaviria (tuba), Andres
Mauricio Herrera (trumpet), Danilo Jiménez (kettledrum and cymbals),
Oscar Jiménez (drum) | sound design, composition, live electronics Juan Ernesto Díaz | logograph Camilo Uribe | recorded voices Pablo Escobar Andrés Castaneda | archive research Tatiana Ospina, Johnny Gallego, Pedro González | photos Kokuse Okahara, Achivo Biblioteca Piloto de Medellín | technical direction & light design Jean Francois Dubois | visual design Heidi Abderhalden, Rolf Abderhalden | scenography Pierre Henri Magnin, Raphael Rubens | costume design Elizabeth Abderhalden |  Super 8 images Luis Antonio Delgado, Pilar Perdomo | video editing  Luis Antonio Delgado | live-video Luis Antonio Delgado, Ximena Vargas | thanks to Joachim
Gerstmeier, Anamarta de Pizarro, Carmen Romero, Alejandro Valencia,
Marta Ruiz, Alonso Salazar, Paula Jiménez, Marcela Anzola, Lukas
Jaramillo, Matthias Pees, Museo de la Policía Nacional de Colombia | co-production Kaaitheater, Siemens Stiftung, Festival Iberoamericano de Teatro de Bogotá & Festival Santiago a Mil, Santiago de Chile