Eduard Gabia [Bukarest]

8 days a week

8 days a week
8 days a week

19.02.2008

In april 2006 was de jonge Roemeense danser Eduard Gabia voor het eerst te gast in het Kaaitheater. Gabia werkte met choreografen als Karine Ponties, Thomas Lehmen en Deufert+Plischke. In zijn eigen werk tast hij vaak de grenzen van de fysieke ervaring af. 8 days a week speelt met noties van tijd. Eduard Gabia: ‘Nu, het moment waarop ik schrijf en u leest, is het heden. Maar ik schrijf op een ander moment dan u leest. Dat permanente heden, waarin geen verleden of toekomst is, wil ik zichtbaar maken in deze voorstelling.’


artistic direction Eduard Gabia
choreography & performance Carmen Cotofana, Maria Baroncea, Florin Fieroiu, Brynjar Bandlien, Florin Flueras


East of Brussels

Où commence l’Est ? Dans les Cantons de l’Est ? En Allemagne ? Pour les Allemands, il commence en Pologne. Pour les Polonais, il commence en Russie. Et pour les Moscovites, est-ce au Kazakhstan ? Personne n’habite à l’Est, l’Est, c’est toujours où vivent les autres.

À nos yeux, quel est le point commun entre tous ces lieux situés à l’Est ? Le fait qu’ils soient étrangers ? Étrangers et inconnus ?

L’idée d’East of Brussels est d’aller chercher cet inconnu – mais pas moins captivant pour autant – et de le faire venir à Bruxelles au moyen d’un certain nombre de spectacles. Les montrer pour avoir été créés « à l’Est », mais surtout parce qu’ils sont bons et qu’ils ont une approche singulière de l’histoire (ART&SHOCK), de l’architecture (Deufert+Plischke), de la tradition (Les SlovaKs, Eszter Salamon) et du vide qu’entraîne tout bouleversement (Gabia).