#daredevil

Osez des créateurs sans concessions !

Alexandra Bachzetsis

Escape Act

danse performance

Escape Act
Escape Act

danse

ve 06.03 - sa 07.03.20

La voix a-t-elle un genre, la peau a-t-elle une race ? En évoquant le drag, le voguing, le strip-tease, les didacticiels YouTube ainsi que les ballets triadiques d’Oskar Schlemmer, sept corps et bien plus d’objets éprouvent de nouvelles constellations comme ready-made surréalistes. Avec beaucoup d’ironie, le spectacle présente des identités de genre de manière hyperstéréotypée pour ensuite les démonter.

Boris Charmatz

infini

danse

infini
infini

danse

me 25.03 - sa 28.03.20

Depuis des siècles, les danseurs comptent leur pas jusqu’à 4, 6 ou 8. Et s’ils comptaient jusqu’à l’infini ? Boris Charmatz : « J’ai toujours détesté compter en dansant. Dans cette pièce, nous comptons, parlons et chantons pour danser, mais surtout pour mieux divaguer. » Dans un monde de plus en plus esclave d’algorithmes, Charmatz offre un moment d’infini.

Doris Uhlich

Every Body Electric [medium]

danse

Every Body Electric [medium]
Every Body Electric [medium]

danse

je 02.04.20

Les personnes avec un handicap physique sont plus souvent associées à l’immobilité qu’au mouvement. Dans Every Body Electric, Doris Uhlich réfute cette idée avec vitalité et extase. Attendez-vous à un dialogue passionnant entre êtres humains et machines et à des styles de danse hautement personnels qui varient d’explosifs à doux et poétiques.

Joost Vandecasteele

Culturo Says No

théâtre

Culturo Says No
Culturo Says No

théâtre

ma 05.05 - me 06.05.20

« Je m’insurge contre la paresse de la résistance. J’exècre la façon dont la colère s’imagine être un argument digne. J’ai honte de l’ennui des brailleurs. » Après Otaku, In Onaanvaardbare Staat et Habeus Corpus, Joost Vandecasteele revient avec un nouveau solo.

Kris Verdonck / A Two Dogs Company

Act

théâtre installation

ACT. Johan Leysen plays Beckett
ACT. Johan Leysen plays Beckett

théâtre

je 13.02 - sa 15.02.20

Cette soirée Beckett nous offre un surprenant brassage de formes : un monologue par Johan Leysen ; une conférence vidéo du philosophe et mathématicien Jean Paul Van Bendegem ; et une scénographie performative, un paysage possible pour un texte de Beckett. Avec ce parcours, l’homme de théâtre Kris Verdonck explore la fascination qu’il partage avec Beckett pour la technologie et le conflit qui va crescendo entre l’homme et la machine.