VIDEO: By any beats necessary

Cette année, deux jeunes gens déjà ont perdu la vie dans un commissariat de police à Bruxelles : Ibrahima Barrie et Ilyes Abbedou. Lorsqu’une centaine de manifestants est descendue dans la rue pour protester contre l’impunité de la police, 245 personnes ont été brutalement arrêtées, dont bon nombre de passants. Pour la première fois, un syndicat policier brise la culture du silence. Le 28 février, Headquarters of the Mouvement a invité plusieurs danseur·se·s et artistes de la parole afin de donner une voix aux victimes de violences policières.

LINE UP
• Behaarde Glimlach
• Wild Fam
• Anissa Boujdaini
• Younes aka Camaleão
• Dikaay
• Kavena Gomos
• Ghadija Aziz

There's more

Headquarters of The Mouvement

By any beats necessary: stop police impunity

performance en ligne

By any beats necessary: stop police impunity
By any beats necessary: stop police impunity

performance

di 28.02.21

Cette année, deux jeunes gens déjà ont perdu la vie dans un commissariat de police à Bruxelles : Ibrahima Barrie et Ilyes Abbedou. Lorsqu’une centaine de manifestants est descendue dans la rue pour protester contre l’impunité de la police, 245 personnes ont été brutalement arrêtées, dont bon nombre de passants. Pour la première fois, un syndicat policier brise la culture du silence. Dimanche, Headquarters of the Mouvement invite plusieurs danseur·se·s et artistes de la parole afin de donner une voix aux victimes de violences policières.