1. Comment (re)prendre le fil et regarder de l’avant ?

Depuis le printemps passé, chacun de nous sait ce qu’on ressent lorsque l’on se retrouve soudain dépourvu de projets, alors qu’un avenir incertain demande de la compréhension, de l’empathie et de l’imagination. C’est précisément ce qu’offrent les artistes. Nous sommes donc partis en quête de possibilités pour réinsuffler de la vie à leurs projets. Cet exercice d’équilibre entre risque, « soin » et audace nous permet de reprendre le fil après l’été.

Mais ceci n’est pas un lancement de saison habituel. Tel un cadavre exquis* en devenir, la saison 2020-2021 du Kaaitheater prendra corps pas à pas. Dans cette première phase, nous vous laissons entrevoir les personnes et les organisations qui feront de cette maison la leur : qui sont-elles ? Quelle question les anime ? Nous lançons la vente de billets à la fin du mois d’août, dès lors que le programme sera achevé et complété.

À quel point avez-vous envie de revenir au théâtre ?

En tant que nouvelles coordinatrices artistiques et générales, nous – Agnes Quackels et Barbara Van Lindt – regardons de l’avant avec impatience. Nous entamons notre mission. Notre devise est une question : « How to Be Many ? » Comment être plusieurs ? Une question qui résonne à plusieurs niveaux dans notre société. Nous vivons de facto dans une société diverse, pourtant l’inclusion est loin d’être un fait. Cette dichotomie éveille de l’exaspération et de l’indignation : ne sommes-nous toujours pas plus avancés dans la formulation de réponses ? Voici une question que nous voulons saisir, dans la pratique même de notre travail, au cours des années à venir. En tant que scène et partenaire d’artistes qui créent des mondes bien à eux, le Kaaitheater a fait école. Explorer et déplacer les frontières permet de générer de nouvelles formes. Nombre de ces artistes appartiennent désormais au canon des arts du spectacle vivant contemporains. Avec ce questionnement comme fil conducteur, nous désirons à présent mettre en question le fonctionnement de l’institution, l’ouvrir et engager de nouveaux types de collaborations avec diverses personnes et organisations, afin d’atteindre une pluralité de voix et que celle-ci devienne une évidence.

– AGNES QUACKELS & BARBARA VAN LINDT

 

* Le cadavre exquis est un jeu collectif graphique qui consiste à faire composer un dessin par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles ne puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. 

 

There's more

5. Pourquoi tant de questions ?
5. Pourquoi tant de questions ?

article

sa 30.05.20

5. Pourquoi tant de questions ?

3. Comment faire de la place pour l’inattendu ?
3. Comment faire de la place pour l’inattendu ?

article

ma 23.06.20

3. Comment faire de la place pour l’inattendu ?

2. Comment faire en sorte d’inclure plus de personnes dans les processus de décision ?
2. Comment faire en sorte d’inclure plus de personnes dans les processus de décision ?

article

ma 23.06.20

2. Comment faire en sorte d’inclure plus de personnes dans les processus de décision ?

4. Quel rapport entre la crise du coronavirus et le théâtre ?
4. Quel rapport entre la crise du coronavirus et le théâtre ?

article

ma 23.06.20

4. Quel rapport entre la crise du coronavirus et le théâtre ?