Maria Hassabi [US]

SoloShow

SoloShow
SoloShow

19.03 – 20.03.2010

« Moins de 3 % des artistes dans la section d’art moderne du Metropolitan Museum sont des femmes, par contre 83 % des nus sont féminins. », disait le célèbre slogan des Guerilla Girls. Dans son livre Ways of Seeing, John Berger démontre avec brio que dans l’art pictural occidental les nus féminins sont représentés différemment des nus masculins. Il place des images traditionnelles de nus féminins dans l’art en regard de magazines publicitaires et pornographiques : les poses sont identiques, les regards aussi aguicheurs pour le spectateur.

La chorégraphe cypriote installée à New York, Maria Hassabi, se produit pour la première fois en Belgique. Dans SoloShow, elle prend pour thème la représentation du corps féminin dans l’art et la culture populaires. Des centaines d’images iconiques se succèdent sans transition et se transforment, avec une précision esthétique et une physicalité extrême, en une installation vivante.

« On observe ces sculptures vivantes au design exquis et l’on sent son propre corps collaborer avec Hassabi ; dans la friction lente entre ces deux points de vue, des émotions mystérieuses s’embrasent. »  – Deborah Jowitt, The Village Voice


direction, choreography Maria Hassabi | sound design James Lo | lighting design Joe Levasseur & Maria Hassabi | dramaturgy Scott Lyall, Marcos Rosales | set design Scott Lyall, Maria Hassabi | production manager Meghan Finn | co-production Performance Space 122, Performa 09, Portland Institute for Contemporary Art | support National Performance Network Creation Fund, Manhattan Community Arts Fund, NYC Department of Cultural Affairs | administered by the LMCC and The Brown Foundation, Inc. of Houston