Ictus & Julie Pfleiderer

SAFE

SAFE
SAFE

26.09.2020

La pandémie actuelle provoque des vagues de phobies de microbes et de peur d’être contaminé dans notre société. Chez certaines personnes, cette prise de conscience intense peut se produire sans raison apparente. Dans le film Safe (1995) de Todd Haynes, une femme est victime de crises d’allergie de plus en plus violentes qui lui empoisonnent la vie. On ne sait pas très bien si elle est malade ou s’il s’agit d’une manipulatrice qui cherche à attirer l’attention. À la fois concert et spectacle, SAFE part de ce film pour brosser le tableau de l’hypersensibilité actuelle : embarquez-vous dans un voyage immersif qui joue sur tous les sens. Ce qui commence par un concert évolue en audiodrame sophistiqué. Le monde occidental actuel veut tout expliquer. Mais que faire des phénomènes, des domaines et des points aveugles pour lesquels on ne trouve pas d’explication satisfaisante ? La première de SAFE a eu lieu aux Kaaistudio’s en 2018. Cette saison, le spectacle est repris.

• Julie Pfleiderer crée des performances, de l’art acoustique et des films à la croisée du documentaire et de la fiction. L’ensemble bruxellois de musique contemporaine Ictus est depuis longtemps une valeur sûre et un hôte régulier du Kaaitheater.


direction & concept Julie Pfleiderer | composition & concept Oxana Omelchuk | performance & concept Caroline Daish | musicians Tom Pauwels (guitar), Gerrit Nulens (percussion), Hanna Kölbel (cello) | sound design TBC | script Pieter Delfosse | choreography Christine De Smedt | set, costume & light Jochen Schmitt-Thelen | co-production Ars Musica, Kaaitheater, Ictus, kunstenwerkplaats Pianofabriek, Wien Modern, Brut Wien, BUDA 

 

There's more

SAFE. VAN LIVE CONCERT TOT KLANKERVARING

SAFE. VAN LIVE CONCERT TOT KLANKERVARING
SAFE. VAN LIVE CONCERT TOT KLANKERVARING

article

me 23.09.20

AFE est un voyage immersif dans l’esprit humain construit comme un jeu entre des influences environnementales et nos pensées fragmentées. Ce qui commence par un concert évolue en audiodrame sophistiqué – une expérience cognitive captée à travers des écouteurs et une écoute binaurale.