Cecilia Bengolea, François Chaignaud, Trajal Harrell, Marlene Monteiro Freitas [FR/US]

(M)imosa - Twenty looks or Paris is Burning at The Judson Church (M)

(M)imosa - Twenty looks or Paris is Burning at The Judson Church (M)
(M)imosa - Twenty looks or Paris is Burning at The Judson Church (M)

28.03 – 29.03.2013

En 2009, Trajal Harrell crée Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (S) au New Museum à New York. Que se serait-il passé, se demande-t-il, si en 1963 à New York, une figure de la scène voguing de Harlem était descendue à la Judson Church à Greenwich Village pour y danser aux côtés des pionniers de la danse post-moderne ? Il cherche la réponse à cette question dans une série de cinq chorégraphies, déclinées en cinq formats, allant de XS à XL.

Le voguing est né à Harlem au début des années 60, principalement chez les gays, lesbiennes et transsexuels d'origine afro-américaine et latino. Ce style de danse sensuelle – un pastiche du glamour du monde de la mode – n'a atteint le grand public que bien plus tard, entre autres, à travers le tube de Madonna, Vogue, et le documentaire Paris is Burning. La Judson Church était le lieu où les pionniers de la danse post-moderne – Trisha Brown, Lucinda Childs, Steve Paxton, et bien d'autres – étaient à l'œuvre entre 1962 et 1964.

(M)IMOSA, l'épisode médium de la série, est une collaboration chorégraphique de Cecilia Bengolea, François Chaignaud, Marlene Monteiro Freitas et Trajal Harrell en personne. La question initiale est reconfigurée autour de la rencontre des quatre chorégraphes. (M)IMOSA traite du désir et de l'impossibilité de devenir autrui et se focalise sur les différences entre les quatre danseurs.

(M)IMOSA marie avec fluidité la danse contemporaine, le travestisme, le glamour et l'humour. Le spectacle était à l'affiche du festival d'Avignon 2011.

‘Over-the-top theatricality and matter-of-fact banality collide as the four performers offer a succession of personalities’ – The New York Times

‘Harrell is exceptionally smart in his approach to (M) a.k.a (M)imosa, investigating what constitutes contemporary dance with glamour, humor, and wit. (…)Themes of gender, sexuality, and race are played out on the stage in a theatrical but unpretentious matter.’ – www.brooklynrail.org
 


choreographed and performed by Cecilia Bengolea, François Chaignaud, Trajal Harrell, Marlene Monteiro Freitas | lighting design Yannick Fouassier | shoes La Bourette | light manager Sylvain Rausa | sound manager Enora Le Gall | special thanks to Matthieu Banvillet, Sarah Michelson, DD Dorvillier, Ben Pryor, Lasseindra Ninja, Alex Mugler, Rumi Missabu, Pascal Queneau, Archie Burnett, Javier Madrid, Matthieu Bajolet, Donatien Veismann, Miguel Bengolea, Marianne Chargois, Joao Figueira, Rio Rutzinger, Emmanuelle Huynh, Jessica Trossman. Frédéric Perouchine | production VLOVAJOB PRU with Le Quartz – Scène nationale de Brest | co-production Le Quartz - Scène nationale de Brest, Théâtre National de Chaillot, Centre de Développement Chorégraphique – Toulouse, The Kitchen – New York, Bomba Suicida, FUSED – French US Exchange in Dance | support la Ménagerie de Verre – Paris et des Laboratoires d’Aubervilliers | Cecilia Bengolea and François Chaignaud are associated to Ménagerie de Verre – Paris | VLOVAJOB PRU is supported by DRAC Poitou-Charentes and is supported by Institut Français for its foreign projects