De Parade [BE]

Mayerling

Mayerling
Mayerling

29.10 – 31.10.2009

Rodolphe de Habsbourg et Charles Darwin

De Parade aborde sans relâche les questions que pose notre monde. Mayerling, le nouveau texte de l’auteur et metteur en scène Rudi Meulemans, transpose des problèmes ayant trait au monde actuel et à la science vers le théâtre et la fiction. Comme à son habitude, les lignes narratives sont multiples, riches en contenu, émaillées de faits et de preuves scientifiques.

La première ligne narrative commence comme une intrigue historico-policière. En 1889, le prince héritier Rodolphe, fils de François Joseph et de Sisi, et sa maîtresse Mary Vetsera sont retrouvés morts dans un pavillon de chasse appelé Mayerling. Meurtre ou suicide ? Comme par hasard, les circonstances exactes du décès n’ont jamais été élucidées. Jusqu’à ce que l’ébéniste Helmut Flatzelsteiner apparaisse sur le devant de la scène en 1991, et qu’une nouvelle autopsie de la dépouille de Vetsera soit effectuée…

La deuxième ligne narrative se concentre sur la vie de Charles Darwin et sa théorie de l’évolution dont le prince héritier Rodolphe était un adepte fervent. 2009 est l’année Darwin : elle commémore le bicentenaire de sa naissance et le 150e anniversaire de la parution de son ouvrage On the Origin of Species (De l’origine des espèces), qui a révolutionné le monde scientifique de l’époque et détermine toujours notre vision de l’être humain et de ses antécédents. Mais bien plus que pour ces anniversaires, l’importance de la pensée darwinienne est à l’ordre du jour en ce moment à cause des attaques qu’elle subit de la part des adeptes du créationnisme et du « dessein intelligent ». Sa recherche scientifique et le décès de leur fille de 10 ans, Annie, ont détourné Darwin de la foi en l’existence d’une divinité juste et miséricordieuse, au grand chagrin de son épouse Emma.

Les lignes narratives autour de Rodolphe de Habsbourg et Charles Darwin s’imbriquent avec les vies personnelles de trois personnages faisant office de narrateurs : un journaliste, un taxonomiste et un historien de l’art fasciné par les questions de foi.

Pour la mise en scène, Hilde Wils a choisi de travailler avec trois comédiens n’ayant jamais joué avec De Parade : Karel Tuytschaever, Tibo Vandenborre et Jorre Vandenbussche. Le noyau dur de la compagnie (Tom de Hoog, Ina Geerts, Johan Heestermans, Caroline Rottier, Andreas Van de Maele, Hilde Wils) sera présent de manière indirecte. Dans des extraits de films, réalisés par Rudi Meulemans, ils lisent des documents historiques qui étayent la teneur scientifique des récits. Le thème central de Mayerling est l’opposition entre science et fiction.


text Rudi Meulemans | direction Hilde Wils | with Karel
Tuytschaever, Tibo Vandenborre, Jorre Vandenbussche (on stage), Tom de
Hoog, Ina Geerts, Johan Heestermans, Caroline Rottier, Andreas Van de
Maele (on film) | dramaturgy Marianne Van Kerkhoven (Kaaitheater) | light Kim Rens | graphics Casier/Fieuws | production De Parade (Brussels) | co-production Kaaitheater