Meg Stuart / Benoît Lachambre / Hahn Rowe [Brussels/Montreal/New York]

FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS

FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS
FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS

03.04 – 05.04.2008

La chorégraphe et danseuse états-unienne Meg Stuart parle de comédie de mœurs mutée en un récit de science-fiction. Le quotidien De Morgen écrit : « du théâtre sensuel et complexe, provocateur, plein d’humour et surtout impudent ». En 2004, Meg Stuart a créé FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS, avec le chorégraphe et danseur canadien Benoît Lachambre et le compositeur et musicien états-unien Hahn Rowe. L’année suivante le spectacle a été sélectionné pour le Theaterfestival. L’heure d’une reprise a sonné !

Dans FORGERIES…, on ne saisit pas d’emblée qui sont les deux personnages sur la scène : s’agit-il de campeurs ou de vagabonds, d’amis ou d’amants, d’êtres humains ou d’animaux ? À l’instar de spéléologues, Meg Stuart et Benoît Lachambre explorent les paysages souterrains du corps et la géographie de nos relations aux autres et à notre environnement. Comme il en est toujours le cas pour Meg Stuart, ces relations sont marquées par l’aliénation au corps et l’absence de tout contact avec le monde extérieur. De Standaard : « FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS parle de la perte absolue de repères dans la vie actuelle ; d’un monde qui ne se reconnaît plus et tente convulsivement de reconstituer à partir de clichés. Le spectacle se situe entre l’amour, la vie, le désespoir et la mort. »

Stuart, Lachambre et Rowe ont tous trois leurs racines dans la scène de l’East-Village du New York des années 80. Ils ont déjà travaillé ensemble pour le spectacle de Meg Stuart No Longer Readymade (1993) et ses projets d’improvisation Crash Landing (1996-1999) et Not to Know (2002). Leur participation à FORGERIES, LOVE AND OTHER MATTERS, a valu à Hahn Rowe et Benoît Lachambre un Bessie Award 2006 (New York).


choreography & dance Meg Stuart, Benoît Lachambre
live music Hahn Rowe
dramaturgy Myriam Van Imschoot
scenography Doris Dziersk
costumes Tina Kloempken
light Marc Dewit
production Damaged Goods, par b.l.eux
co-production Schauspielhaus Zürich (Zürich), Volksbühne am Rosa-Luxemburg- Platz (Berlin), National Arts Centre (Ottawa)
thanks to Ulrike Becker, Matthias Greffrath, Jorge Leon, Antonija Livingstone, Anneleen Mahy, Olaf Selg, Tine Van Aerschot, Thomas Wodianka

Meg Stuart / Damaged Goods are supported by the Flemish authorities and the Flemish
Community Commission

Benoît Lachambre / par b.l.eux are supported by Canada Council for the Arts, the Conseil des arts et des lettres du Québec and the Conseil des arts de Montréal