Doris Uhlich [AT]

Every Body Electric [medium]

Every Body Electric [medium]
Every Body Electric [medium]

02.04.2020

Attention: tous les spectacles sont annulés jusqu’au 5/04/2020, afin d’éviter la propagation du Covid-19.

Les personnes avec un handicap physique sont plus souvent associées à l’immobilité qu’au mouvement. Dans Every Body Electric, Doris Uhlich réfute cette idée avec vitalité et extase. Quelles possibilités supplémentaires se profilent lorsque fauteuils roulants, prothèses et béquilles ne constituent plus des obstacles, mais au contraire de puissantes extensions du corps ? Comment les performeurs doivent-ils se mouvoir pour charger leur corps et que se produit-il lorsque les batteries sont pleines ? Attendez-vous à un dialogue passionnant entre êtres humains et machines et à des styles de danse hautement personnels qui varient d’explosifs à doux et poétiques.

• Une constante dans l’œuvre de la chorégraphe autrichienne Doris Uhlich est l’analyse des idéaux de beauté et du développement de l’image du corps. La musique, et en particulier la techno, joue un rôle important dans sa démarche. Every Body Electric est la suite de Ravemachine, une production qui a valu à Doris Uhlich et à Michael Turinsky – un danseur avec un handicap physique – le Nestroy Special Award, « pour une inclusion à pied d’égalité ».

‘The different performers are working towards opening up their physical potentials. As the process develops, I realize more and more that even very small movements can be vehement. Normative perceptions and conceptions of energy and power are destabilized, shaken up.’  – DORIS UHLICH


choreography Doris Uhlich | dramaturgy Elisabeth Schack | performance Yanel Barbeito Delgado, Adil Embaby, Karin Ofenbeck, Thomas Richter, Vera Rosner-Nógel, Katharina Zabransky | DJ Boris Kopeinig | light, space Gerald Pappenberger | costume Zarah Brandl | press & communication Jonathan Hörnig | feedback Yoshie Maruoka & Theresa Rauter | production Margot Wehinger & Theresa Rauter | international distribution Something Great  | thanks to Omar Gomez Hernandez and all assistants of the performers | co-produced by Tanzquartier Wien, Schauspiel Leipzig & insert (Theaterverein) | insert (Theaterverein) is subsidised by the cultural department of Vienna and the Federal Chancellery of Austria

Sujets apparentés

'Ce qui m’interesse, c’est une chair qui bouge, non pas une chair qui pose.'

Une conversation avec Doris Uhlich

'Ce qui m’interesse, c’est une chair qui bouge, non pas une chair qui pose.'
'Ce qui m’interesse, c’est une chair qui bouge, non pas une chair qui pose.'

article

lu 10.02.20

Quels corps nous donne-t-on à voir de manière générale dans les spectacles de danse et quel regard portons-nous sur eux ? Très jeune, la chorégraphe et danseuse Doris Uhlich a décidé de transgresser les normes autour du corps dansant. Le 2 avril, elle est à l’affiche du Kaaitheater avec Every Body Electric, un spectacle dont tous les performeurs ont un handicap physique. Uhlich : « Je m’intéresse davantage à l’énergie d’un corps qu’à son aspect extérieur. »