Kuno Bakker & Mokhallad Rasem [IQ/BE, NL] Dood Paard / Toneelhuis

De verse tijd

De verse tijd
De verse tijd

15.11 – 16.11.2018

Deux hommes de théâtre. L’un originaire de Bagdad, l’autre d’Amsterdam. Ensemble, ils jouent neuf miniatures qui composent une soirée théâtrale. Une quête de terrain commun par deux âmes errantes à travers les grands thèmes : l’amour, la peur, la solitude, le sexe, les mycoses au pied, la guerre, les secrets, les pères, l’art, la mort. De verse tijd est une rencontre entre deux hommes qui sont par moments diamétralement à l’opposé l’un de l’autre, mais peuvent tout aussi bien s’appuyer fraternellement l’un sur l’autre. Une danse épuisante, un dialogue glaçant, une image fragile.

Kuno Bakker a cofondé au début des années 90 le collectif de théâtre amstellodamois Dood Paard avec lequel il s’est produit à plusieurs reprises au Kaaitheater – entre autres avec une série inoubliable d’adaptations de Shakespeare. Il a également partagé la scène de la maison avec Maatschappij Discordia (dans Mannetje met de lange lul) et avec tg STAN (dans Kunst et Poquelin II). Mokhallad Rasem a étudié le théâtre à Bagdad où il a monté ses premiers spectacles. Depuis 2005, il vit et travaille en Belgique. Il a réalisé, entre autres, le très applaudi Irakese geesten qu’on a pu voir au Kaaitheater. Depuis 2013, il fait partie des artistes associés à la Toneelhuis.


van & met Kuno Bakker, Mokhallad Rasem | productie Dood Paard | coproductie Toneelhuis