Gintersdorfer/Klassen [DE]

Breaking Performance + The End of the Western + Desist III

Breaking Performance + The End of the Western + Desist III
Breaking Performance + The End of the Western + Desist III

09.11.2012

Noir et blanc

En 2005, Monika Gintersdorfer et Knut Klassen débarquent en Côte d’Ivoire. C’est le départ d’une série de transferts artistiques entre Abidjan, la métropole d’Afrique de l’Ouest, et la scène artistique et théâtrale européenne. L’œuvre du duo d’artistes allemands diffère cependant radicalement de celle de nombreux autres créateurs qui se rendent en Afrique. Gintersdorfer/Klassen ne part résolument pas en quête d’échanges réciproques inspirants et interculturels. Au contraire, la compagnie souligne les différences entre blanc et noir, mieux encore : ces antagonismes constituent le moteur des spectacles qu’ils concoctent.

Ils forment un groupe soudé avec leurs performeurs – souvent des superstars dans leur pays – qui dansent, sortent en boîte, boivent, font du rap et jouent les DJ. Ensemble, ils créent du théâtre au rythme effréné de la scène artistique et des clubs d’Abidjan.

Lors de Spoken World 2010, la compagnie s’est produite pour la première fois au Kaaitheater avec le spectacle Othello, c’est qui ? À présent, ils occupent les Kaaistudio’s tout un week-end durant. Chaque soir promet d’être un happening total avec au moins deux productions, de la musique et un « spectacle de style de vie »… Et ils seront aux commandes des platines pour vous faire danser.

« Dans nos productions, nous parlons des Blancs et des Noirs de manière hautement incorrecte et imprécise. Précisément à cause de cela, nous nous rapprochons du mode de penser qui définit une réalité incorrecte et imprécise. Nous pensons en deux systèmes et créons des spectacles que des publics européens et africains adorent ou détestent, avec mille malentendus. »  –
Monika Gintersdorfer (ZEIT)


ve 9/11 - 19:00

Breaking Performance

The End of the Western

Parfois, les politiciens se prennent pour des cow-boys. Des danseurs et des acteurs noirs et blancs passent ensemble l’histoire récente de la Côte d’Ivoire au crible. Pendant des mois, deux présidents revendiquaient chacun leur légitimité de chef d’État élu. Comment a pris fin ce « western », comme Laurent Gbagbo a appelé la lutte entre lui et son ennemi juré Allasane Ouattara ?

Desist III
To desist, se désister, signifie arrêter, suspendre, renoncer. Dans ce spectacle de danse, des performeurs et des musiciens ivoiriens et allemands se construisent de nouvelles histoires de vie pour ensuite y renoncer. Le point de départ est chaque fois un tournant volontaire dans la vie de l’un des performeurs. Desist III est une expérience formelle radicale qui transpose le langage en danse.


sa 10/11 - 19:00 (+ party!)

The International Criminal Court
La Cour pénale internationale de La Haye a vu le jour en 2002. Treize procès portés devant la Cour depuis concernent des pays africains. Lors d’un procès, le son diffusé dans les tribunes publiques peut être coupé à tout moment. On ne voit plus que les rituels du procès, mais il faut deviner ce qui se dit. Dans leur spectacle, Gintersdorfer/Klassen alterne la parole et la danse (dans le silence). Une performance pointue sur la tension entre idéal et pratique.

La Jet Set
« L’homme n’aime pas son prochain, il aime l’argent de son prochain. » Douk Saga, Lino Versace, Boro Sangui et Le Molare sont tous trois des superstars sur la scène de la musique et de la danse ivoirienne dans la communauté immigrée à Paris, où ils sont connus comme la Jet-set. Ils combinent le glamour de leur vedettariat avec les conditions précaires de la vie dans des HLM. Dans les boîtes de nuit de la Ville des Lumières, ils ont lancé une nouvelle mode : le Couper Décaler. Des DJ chantent des histoires du monde de la jet-set dans lesquelles des immigrés parviennent à devenir banquier, ambassadeur ou président. La Jet Set est un spectacle subversif, un mélange haut en couleur de politique et de divertissement.


Party time!
Gintersdorfer, Klaβen & compagnons clôturent deux jours de théâtre intense par une fête non moins intense le samedi 10, après La Jet-Set. Il est temps de faire la fête !


Breaking Performance, Mali: by Monika Gintersdorfer / Knut Klaßen | with Hauke Heumann, Eric Parfait Francis Taregue alias SKelly |
production Gintersdorfer/Klaßen

Desist III: by Monika Gintersdorfer / Knut Klaßen | with Jean-Claude Dagbo alias DJ Meko, Lena Wicke-Aengenheyster, Franck Edmond Yao alias Gadoukou la Star | production Gintersdorfer/Klaßen | co-production FFT Düsseldorf, Theater im Pumpenhaus Münster, Sophiensaele Berlin | support Berliner Hauptstadtkultur

The International Criminal Court: by Monika Gintersdorfer / Knut Klaßen | with Gotta Depri, Jean Claude Dagbo alias DJ Meko, Ted Gaier, Hauke Heuman, Skelly, Lena Wicke-Aengenhayster, Franck Edmond Yao alias Gadoukou la Star | production Gintersdorfer/Klaßen, Theater Bremen | support Doppelpass – Theatre Cooperation Fund (D)

La Jet Set: by Monika Gintersdorfer / Knut Klaßen | with Jean Claude Dagbo alias DJ Meko, Hauke Heumann, Franck Edmond Yao alias Gadoukou la Star | production Gintersdorfer/Klaßen, Kampnagel Hamburg, Ringlokschuppen Mühlheim, Sophiensaele Berlin | support den Regierenden Bürgermeister von Berlin – Senatskanzlei – Kulturelle Angelegenheiten, Fonds Darstellende Künste (D)

Presented in the context of House on Fire, with the support of the Culture Programme of the European Union