Germaine Kruip [NL]

A Possibility of an Abstraction: Square Dance

A Possibility of an Abstraction: Square Dance
A Possibility of an Abstraction: Square Dance

28.03 – 29.03.2015

Les derviches tourneurs

Par leur danse rituelle circulaire, les derviches tourneurs (musulmans soufis) tentent d’atteindre un état de transcendance religieuse. Pour A Possibility of an Abstraction : Square Dance, Germaine Kruip leur a demandé de rompre avec la circularité et d’introduire des schémas carrés dans leur rituel de danse. Elle leur lance ainsi le défi de réapprendre la danse qu’ils exécutent sans réfléchir après tant d’années et déplace de la sorte l’attention de l’aspect religieux vers la concentration sur le mouvement. Soudain, les derviches émergent du néant. Au lieu de leurs costumes traditionnels, ils portent de sobres complets noirs et des chemises blanches. Est-ce une contestation ? Ou juste un spectacle ?

• Germaine Kruip (1970) vit et travaille à Amsterdam et Bruxelles. Dans ses installations et ses performances, elle examine les significations divergentes attribuées aux formes géométriques dans l’histoire des idées, de la religion et de l’art.