di 19 novembre 2017

14:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

15:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

17:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

17:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

18:15

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

18:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

je 23 novembre 2017

19:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

20:15

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

ve 24 novembre 2017

18:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

18:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

20:30

Kaaitheater

tg STAN

Poquelin II

théâtre

Poquelin II
Poquelin II

En 2004, les acteurs de tg STAN se sont plongés dans l’œuvre de Molière pour en distiller leur création désopilante, Poquelin. Tant d’années après ils se replongent dans son œuvre. Ils ne le font pas seuls, mais avec Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas et Stijn Van Opstal. Cette fois, ils revisitent Le Bourgeois Gentilhomme et L’Avare.

sa 25 novembre 2017

13:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

14:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

16:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

16:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

17:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

17:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

18:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

20:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

20:30

Kaaitheater

tg STAN

Poquelin II

théâtre

Poquelin II
Poquelin II

En 2004, les acteurs de tg STAN se sont plongés dans l’œuvre de Molière pour en distiller leur création désopilante, Poquelin. Tant d’années après ils se replongent dans son œuvre. Ils ne le font pas seuls, mais avec Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas et Stijn Van Opstal. Cette fois, ils revisitent Le Bourgeois Gentilhomme et L’Avare.

di 26 novembre 2017

13:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

14:15

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

14:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

15:00

Kaaitheater

tg STAN

Poquelin II

théâtre

Poquelin II
Poquelin II

En 2004, les acteurs de tg STAN se sont plongés dans l’œuvre de Molière pour en distiller leur création désopilante, Poquelin. Tant d’années après ils se replongent dans son œuvre. Ils ne le font pas seuls, mais avec Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas et Stijn Van Opstal. Cette fois, ils revisitent Le Bourgeois Gentilhomme et L’Avare.

15:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

HUIS

théâtre

HUIS
HUIS

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

15:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

17:00

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

18:30

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».

19:45

Op locatie

Suze Milius/House Crying Yellow Tears

MAISON

théâtre

MAISON
MAISON

Imaginons qu’on puisse être autrui le temps d’un instant. Dans HUIS, on est invité dans un lieu inconnu. En raison de la situation inattendue dans laquelle on aboutit, on ne peut plus assister en spectateur depuis la ligne de touche : il n’y a nulle part où se cacher. Sans aucune pression, de manière totalement naturelle, quasi surréaliste, on devient un élément d’un nouveau « chez-soi ».