sa 21 avril 2018

15:00

Kaaistudio's

Fabrice Samyn

A Breath Cycle

performance

A Breath Cycle
A Breath Cycle

L’artiste plasticien Fabrice Samyn installe ses sept Breath Pieces autour d’une salle d’attente. Les performeurs interprètent différentes actions qui intensifient la perception du temps et fixent l’attention sur le caractère fondamental et l’incontrôlable de la respiration. Chaque partie suit un protocole consultable qui détermine les interactions entre les performeurs et le public.

di 22 avril 2018

15:00

Kaaistudio's

Fabrice Samyn

A Breath Cycle

performance

A Breath Cycle
A Breath Cycle

L’artiste plasticien Fabrice Samyn installe ses sept Breath Pieces autour d’une salle d’attente. Les performeurs interprètent différentes actions qui intensifient la perception du temps et fixent l’attention sur le caractère fondamental et l’incontrôlable de la respiration. Chaque partie suit un protocole consultable qui détermine les interactions entre les performeurs et le public.

me 25 avril 2018

20:30

Kaaistudio's

Jonathan Burrows, Matteo Fargion

Any Table Any Room

performance

Any Table Any Room
Any Table Any Room

Jonathan Burrows, danseur et chorégraphe. Matteo Fargion, musicien et compositeur. Toujours à deux… mais pas cette fois ! Ils invitent dans chaque ville quatre artistes locaux – à Bruxelles c'est Mette Edvardsen, Dounia Mahammed, Lili Rampre et Andros Zins-Browne – à les rejoindre sur scène. Le point de départ est « la possibilité ou l’impossibilité d’une communauté ». Leurs ingrédients : 72 statuettes en argile de leur propre facture, des chants de groupes, des sonorités de drones indiens sur des smartphones.

je 26 avril 2018

20:30

Kaaistudio's

Jonathan Burrows, Matteo Fargion

Any Table Any Room

performance

Any Table Any Room
Any Table Any Room

Jonathan Burrows, danseur et chorégraphe. Matteo Fargion, musicien et compositeur. Toujours à deux… mais pas cette fois ! Ils invitent dans chaque ville quatre artistes locaux – à Bruxelles c'est Mette Edvardsen, Dounia Mahammed, Lili Rampre et Andros Zins-Browne – à les rejoindre sur scène. Le point de départ est « la possibilité ou l’impossibilité d’une communauté ». Leurs ingrédients : 72 statuettes en argile de leur propre facture, des chants de groupes, des sonorités de drones indiens sur des smartphones.