Cindy Van Acker / Compagnie Greffe [CH]

Diffraction

Diffraction-1_CindyVanAcker_Louise_Roy.jpg
danse
Kaaitheater
20 square Sainctelette, 1000 Bruxelles
€ 12/10
ciegreffe.org
première belge
extra: 4 dance films at 19:00, free entrance
Liste des spectacles
SAM 17/03/2012 20:30 Ajoutez Première  
La chorégraphe flamande installée en Suisse Cindy Van Acker crée des spectacles comme des sculptures. Ses matériaux : les corps et la lumière, le mouvement, l’espace, le temps, le son. En 2005, nul autre que Roméo Castellucci l’a invité à représenter la Suisse à la Biennale de Venise. Ensuite elle a créé pour Castellucci les chorégraphies d’Inferno (Festival d’Avignon 2008) et de Parsifal (La Monnaie, 2011).

Diffraction (2011) est un spectacle pour six danseurs + une: la lumière. Celle-ci adopte en effet l’allure d’un personnage. La diffraction est la déviation des ondes lumineuses ou sonores au contact d’un obstacle opaque. Les danseurs deviennent ces obstacles qui réorientent les mouvements de la lumière. Une chorégraphie d’une précision extrême et d’une beauté stupéfiante.

Nixe (2009) est un ballet hypnotisant de bras. Van Acker se meut à travers les néons comme une sirène dans l’eau. Dans Obtus (2009), Tamara Bacci explore les limites de son corps et de son équilibre à travers des mouvements méditatifs. La danseuse joue avec la portée des néons et fait parfois disparaître son corps dans l’obscurité.

• Dans Diffraction, Mika Vainio (du groupe électro finlandais Pan Sonic) signe la musique (interprétée en direct par Franz Treichler).


EXTRA: De chaque solo qu’elle a créé, Cindy Van Acker a réalisé une interprétation filmique. Tant l’aspect visuel de la chorégraphie que le paysage sonore qui l’accompagne sont travaillés de manière très singulière en images dans lesquelles l’espace – une carrière – joue un rôle prépondérant.

• 1/6 (SOLO OBVIE) est une métaphore du cycle d’une journée, d’une vie, de la vie.
• 2/6 (SOLO LANX) raconte l’histoire de notre état d’individu dans le monde.
• 5/6 (SOLO NIXE) se focalise sur la relation sensuelle, quasi onirique de la danseuse avec son environnement.
• 6/6 (SOLO OBTUS) montre un espace intemporel dans lequel un corps animal tente de se libérer petit à petit de son environnement anorganique.



choreography Cindy Van Acker | assistant Tamara Bacci | dancers Tamara Bacci, Anne-Lise Brevers, Carole Garriga, Luca Nava, Rudi van der Merwe, Cindy Van Acker | live music Mika Vainio/Franz Treichler | scenography Victor Roy | lighting design Luc Gendroz, Victor Roy, Cindy Van Acker | costumes VRAC | management Tutu Production | production Cie Greffe | co-production ADC, Genève | support Loterie Romande, Société Suisse des Auteurs, Fondation Artephila, Fondation Leenaards, Sophie und Karl Binding Stiftung, Schweizerisches Interpretenstiftung, Corodis, Ville de Genève, Canton de Genève, Pro Helvetia